Octuple infanticide : Dominique Cottrez devant les assises du Nord

L'aide-soignante de 51 ans comparaît devant la cour d'assises de Douai ce jeudi 25 juin. Une équipe de France 3 était sur place.

FRANCE 3

Dominique Cottrez comparaît ce jeudi 25 juin devant les assises du Nord à Douai, pour un octuple infanticide.

Son mari et ses deux filles se sont constitués parties civiles. De 1989 à 2007, l'aide-soignante de 51 ans a caché à son mari ses grossesses, les cadavres des nourrissons, ainsi que les relations sexuelles incestueuses que lui imposait son père depuis l'âge de huit ans.

Victime ou criminelle ?

En juillet 2010, deux corps de nourrissons sont retrouvés enfouis dans une maison. Les enquêteurs vont remonter jusqu'à Dominique Cottrez et retrouver six autres cadavres. La mère de famille avoue les huit meurtres, des bébés nés à terme, qu'elle étouffait et qu'elle cachait dans sa chambre pendant des semaines.

"L'accusée, qui pendant 25 ans a caché ce drame, est-elle une victime en extrême souffrance ou bien une criminelle, coupable d'infanticides ? Dominique Cottrez, qui aujourd'hui comparaît libre, encourt la réclusion criminelle à perpétuité"
, ajoute la journaliste de France 3, Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Accusée d\'un octuple infanticide, Dominique Cottrez arrive au palais de justice de Douai (Nord) pour être présentée à une juge d\'instruction, le 13 juillet 2011.
Accusée d'un octuple infanticide, Dominique Cottrez arrive au palais de justice de Douai (Nord) pour être présentée à une juge d'instruction, le 13 juillet 2011. (MAXPPP)