"Je n'ai même pas regardé" l'enfant, "je suis monté directement", témoigne Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant suspendu dans le vide à Paris

Celui qu'on surnomme "spiderman" sur les réseaux sociaux a un nom : Mamoudou Gassama. Le jeune homme a escaladé la façade d'un immeuble pour sauver un enfant suspendu à un balcon samedi 26 mai à Paris.

Vidéo repostée sur Facebook montrant un homme escaladant la façade d\'un immeuble pour sauver un enfant.
Vidéo repostée sur Facebook montrant un homme escaladant la façade d'un immeuble pour sauver un enfant. (CAPTURE D'ÉCRAN)

"Quand je suis arrivé là-bas, je n'ai même pas regardé la personne. Je suis monté directement", témoigne Mamoudou Gassama au micro de France Inter. Le jeune homme a escaladé la façade d'un immeuble pour sauver un enfant suspendu à un balcon samedi soir à Paris dit avoir avoir "eu très peur pour lui".

"Par chance je vais bien et l'enfant aussi"

Samedi 26 mai, en fin de journée, Mamoudou a quitté le foyer dans lequel il est hébergé à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour aller dans le 18e arrondissement de Paris, afin de voir la finale de la Ligue des Champions. C'est alors qu'il a entendu des gens crier, et qu'il a vu un enfant suspendu dans le vide. Il ne s'est pas posé de questions et a décidé d'intervenir : "Par chance je vais bien et l'enfant aussi."

J'ai réussi à attraper le balcon, c'était dur, vraiment c'était dur. J'ai réussi à attraper les mains de l'enfant, et je l'ai fait monter avec moi. J'ai eu très peur pour lui.Mamoudou Gassamaà France Inter

"Un héros du quotidien, un très beau symbole", a déclaré Ian Brossat, l'adjoint à la maire de Paris en charge du logement. "Quand on sait les propos qui sont tenus parfois sur les sans-papiers, ça permet un peu de réalité dans ce débat". 

Celui qu'on surnomme désormais "spiderman" sur les réseaux sociaux est malien. Sans-papiers, il est né en 1996, et est entré en France en septembre 2017, après avoir traversé la Libye puis l'Italie, selon les informations de France Inter. Une vidéo repostée sur les réseaux sociaux et qui affiche déjà plus de 3 millions de vues sur Facebook montre cet acte héroïque. 

La maire de Paris Anne Hidalgo avait adressé sur Twitter "un grand bravo à Mamoudou Gassama pour son acte de bravoure qui a permis de sauver la vie d'un enfant", ajoutant qu'elle l'avait eu au téléphone.

Le père de l'enfant présenté à un juge

Le père de l'enfant sera présenté au parquet lundi 28 mai au matin, a appris franceinfo de source judiciaire. Il sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel, a précisé cette source.

Le père était en garde à vue pour "soustraction à une obligation parentale". Il lui est reproché d'avoir laissé son enfant de quatre ans seul dans l'appartement, alors qu'il était parti faire des courses.