Incendies : "On pourrait s'approcher des records de 1976 et 2003", selon la Sécurité civile

42 000 hectares de forêt ont déjà brûlé en France depuis début juin. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une trentaines d'incendies ont touché le département du Morbihan le week-end dernier.  (MATHIEU PATTIER / OUEST FRANCE / MAXPPP)

Avec "42 000 hectares" de forêts brûlées depuis le début de l'année, "on pourrait s'approcher des records de 1976 et 2003", craint mardi 9 août sur franceinfo le commandant Alexandre Jouassard, porte-parole de la Sécurité civile. Ces années-là, les feux de forêt avaient parcouru 88 000 et 73 000 hectares en France. "On est en avance sur les rapports du GIEC et de Météo France qui avaient plutôt projetté ce risque pour la période 2030-2050."

franceinfo : La situation cet été est-elle exceptionnelle ?

Alexandre Jouassard : Oui c'est une situation particulière avec d'abord cette précocité des feux, qui se sont enchaînés depuis le 15 juin, et avec cette globalisation des incendies sur le territoire national. Nous avons des feux en Bretagne, dans le Maine-et-Loire ou encore en ce moment en Lozère et plus seulement dans le Sud. On a eu des températures plus élevées en Bretagne qu'en Grèce, avec 41 degrés par exemple à Saint-Brieuc. On peut dire qu'on est en avance sur les rapports du GIEC et de Météo France qui avaient plutôt projetté ce risque pour la période 2030-2050.

>> Lozère, Aveyron, Isère, Charente, Maine-et-Loire, Drôme... On fait le point sur les incendies en cours en France

Combien d'hectares ont été pour l'instant parcourus par les flammes cette année ?

42 000 hectares exactement pour la partie feux de forêt. C'est un bilan à mettre en perspective avec les deux étés les plus impactants pour nous, en 1976 avec 88 000 hectares atteints et 73 000 en 2003. On pourrait s'approcher des ces records à la fin de la saison des feux de forêt.

Ce risque incendie a-t-il été anticipé ?

Il y a des travaux qui ont été réalisés avec notamment la mise en place en 2019 de pélicandromes, pour le stationnement de nos avions, au nord de la Loire. Aujourd'hui, ça paraît normal lorsqu'on envoie notre Dash dans le Morbihan mais il y a quatre ans nous n'en avions pas encore à cet endroit. Concernant les sapeurs-pompiers, il y a eu un travail colossal pour former ceux qui venaient en aide dans le sud de la France et dans un deuxième temps, l'objectif était qu'ils interviennent sur leur propre territoire en Bretagne où dans le Nord-Est de la France. C'est finalement déjà le cas aujourd'hui.

En quoi le changement climatique est responsable de la situation ?

Très clairement, les données météorologiques sont les éléments qui nous amènent à être en risque très sévère feu de forêt. Les trois éléments majeurs sont le vent, le taux d'humidité dans l'air et les températures élevées. On a un cocktail explosif depuis plusieurs mois sur certaines zones. Lorsque vous en êtes à une quatrième vague de canicule comme nous allons l'avoir cette semaine, vous avez un risque exacerbé lié aux feux de forêt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.