VRAI OU FAKE Incendie à Rouen : une fausse vidéo partagée sur Twitter date de 2015 et montre une explosion en Chine

Cette vidéo, rapidement partagée sur Twitter, date en réalité de l'explosion qui avait frappé la ville portuaire chinoise de Tianjin, en août 2015.

Capture d\'écran de la vidéo partagée sur Twitter, le 26 septembre 2019.
Capture d'écran de la vidéo partagée sur Twitter, le 26 septembre 2019. (CAPTURE ECRAN TWITTER)

Peu avant 3 heures du matin, jeudi 26 septembre, les habitants de Rouen (Seine-Maritime) se font réveiller par une explosion. "Le feu a pris dans un stockage de produits conditionnés type additifs pour lubrifiants", explique la direction du site de Lubrizol, auprès de France Bleu Normandie.

>> Incendie Lubrizol à Rouen : suivez notre direct

Quelques heures plus tard, une première vidéo est postée sur Twitter. Le message est court, mais limpide : "Vidéo de l'explosion à Rouen de l'usine prise par l'un de mes amis encore sous le choc #Lubrizol #Seveso #Rouen". Très rapidement, cette vidéo a été relayée. Elle comptait plus de 2 400 retweets en milieu de matinée et plus de 84 500 vues.

Pourquoi c'est faux

Pourtant, ces images n'ont rien à voir avec l'explosion rouennaise. Il s'agit d'une explosion qui a eu lieu mercredi 12 août 2015, à Tianjin, en Chine. Le quotidien Le Monde l'avait d'ailleurs reprise pour illustrer l'incident à l'époque. The Guardian avait également utilisé cette vidéo issue du réseau social chinois Weibo.

Les internautes ont rapidement senti qu'il s'agissait d'une fake-news. Plusieurs personnes l'ont d'ailleurs signalé dans les commentaires. Pourtant, cette version de la vidéo est inversée par rapport à celle datant de 2015. Cette technique a tendance à perturber les moteurs de recherche d'image utilisés pour retrouver l'origine d'une photo ou vidéo.

La version de la vidéo présentée comme l\'explosion à Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019, est inversée par rapport à celle de Tianjin (Chine) datant de 2015.
La version de la vidéo présentée comme l'explosion à Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019, est inversée par rapport à celle de Tianjin (Chine) datant de 2015. (CAPTURE ECRAN TWITTER)

Ce type de désinformation en ligne est un grand classique lors d'évènements d'ampleur comme les incendies, les catastrophes naturelles ou encore les attentats. Les images détournées reviennent régulièrement comme cela a été le cas lors de l'ouragan Dorian qui a dévasté les Bahamas ou encore lors des incendies en Amazonie.