DIRECT. Le foyer principal de l'incendie dans l'usine Lubrizol de Rouen est éteint, annonce la préfecture de Seine-Maritime

Le site, qui fabrique des additifs pour lubrifiants et est classé Seveso, a commené à brûler dans la nuit de mercredi à jeudi.

De la fumée s\'élève au-dessus de l\'usine Lubrizol touchée par un incendie, le 26 septembre 2019, à Rouen (Seine-Maritime).
De la fumée s'élève au-dessus de l'usine Lubrizol touchée par un incendie, le 26 septembre 2019, à Rouen (Seine-Maritime). (JOCELYN MORAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le foyer principal de l'important incendie qui s'était déclaré à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 septembre est éteint, annonce la préfecture de Seine-Maritime à franceinfo, jeudi dans la soirée. Le site fabrique des additifs pour lubrifiants et est classé Seveso (sites industriels à risques). Il existe "des risques d'odeur" après l'extincition du feu, précise la préfecture sur Twitter.

L'incendie a été maîtrisé. Le feu, qui s'est déclaré à 2h48 jeudi matin, a été éteint dans la soirée. Les personnes résidant à proximité de l'usine "pourront dès ce [jeudi] soir regagner leurs appartements", a indiqué le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, lors d'un point-presse.

Les transports en commun à l'arrêt. Les transports en commun de l'agglomération de Rouen se sont arrêtés "progressivement" jeudi après-midi et devraient reprendre normalement vendredi matin. Une mesure de précaution pour assurer la sécurité des voyageurs et du personnel.

Pas de victime. "Il n'y a pas, à l'heure actuelle, de victime", indique la préfecture. Plus de deux cents sapeurs-pompiers sont déployés sur le site. Une cellule de crise a été mise en place et la direction a activé le plan d'opération interne. Il n'y a "pas de toxicité aiguë sur les principales molécules" dans la fumée qui se dégage, selon les premières analyses, annonce le préfet.

Les établissements scolaires proches fermés. Par mesure de précaution, "les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) et les crèches" sont fermés dans treize communes, indique la préfecture. Il s'agit de Rouen, Bois-Guillaume, Mont-Saint-Aignan, Isneauville, Quincampoix, Saint-Georges-sur-Fontaine, Saint-André-sur-Cailly, La Rue-Saint-Pierre, Saint-Germain-sous-Cailly, Cailly et Bosc-Guérard-Saint-Adrien, Canteleu et Bihorel.

La population du secteur invitée à rester chez elle. La préfecture invite les habitants dans un périmètre de 500 mètres autour de l'entreprise à rester chez eux. "Les maisons de retraites font l'objet d'une mesure de confinement", ajoute-t-elle.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ROUEN

23h51 : Bonsoir @albert, il s'agit d'une fausse information attribuée au CHU de Rouen, qui a démenti. Il n'y a à ce jour, pas d'alerte sur l'eau du robinet. Si les autorités appellent à ne pas boire cette eau, nous vous en informerons.

23h47 : votre information est fausse...il a été conseillé de ne pas boire l'eau du robinet et ce, depuis ce matin !

23h46 : Pour rappel, le Centre d'information au public (CIP) de la Préfecture de Seine-Maritime est joignable (mais peut-être pas à cette heure) au 02 32 76 55 66 pour répondre à vos interrogations.

23h31 : Bonsoir @havraise, la préfecture n'a lancé aucune interdiction concernant l'eau du robinet dans le département après l'incendie de Lubrizol. Notez toutefois que l'eau a été déclarée impropre à la consommation lundi, pour des raisons très différentes, dans cinq communes : Mont-Cauvaire, Authieux-Ratieville, Claville-Motteville, Clères et Fontaine-le-Bourg.

23h27 : Bonjour! Est ce que la préfecture a parlé d'une interdiction de consommation de l'eau du robinet pour la Seine-Maritime ? Parce que la non pollution aigue doit entrainer une non pollution de l'eau non?

23h09 : Riverains, agriculteurs, vous avez constaté des nuisances et vous pensez qu'elles sont liées à l'incendie de l'usine Lubrizol et au nuage de fumée qui a suivi, témoignez et aidez-nous à enquêter !

Pour cela, deux possibilités :

- Dans les commentaires de ce direct, décrivez-nous la situation et laissez-nous vos coordonnées (un nom et un numéro de téléphone) pour que nous puissions vous contacter.

- Dans le formulaire #AlertePollution, que vous trouverez dans cet article.


22h55 : Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont publié des images du panache de fumée de 22 km de long et de 6 km de large qui planait au-dessus de Rouen et sa région, après l'incendie de l'usine Lubrizol.

22h32 : Bonsoir @Anonyme 76, plusieurs de nos internautes me posent cette question ce soir. Il m'est difficile d'y répondre, mais cela semble cohérent avec le point de la préfecture à 17h30 qui insiste sur les personnes "vulnérables". Les écoles restent fermées et les EHPAD et crèches font l'objet de mises à l'abri, car ces établissements accueillent des enfants et des personnes âgées, considérés comme plus fragiles. La préfecture et l'université semblent considérer qu'il n'y a pas de risque particulier pour les adultes en bonne santé.

22h23 : Bonsoir, j'ai appris que l'Université de Rouen allait rouvrir demain normalement : pourquoi cette décision, alors que les écoles sont fermées ?

22h15 : Bonsoir , nous allons nous renseigner, mais j'ai déjà un début d'explication, grâce à Atmo Normandie, qui mesure la qualité de l'air dans la région et qui indique sur son site que l'indice de la qualité de l'air diffusé habituellement "n'est pas représentatif de la situation", car il est basé sur les polluants dits "classiques" et ne prend donc "pas en compte les odeurs et les polluants particuliers dégagés lors d'accidents". Il est fort possible que les applications dont vous parlez fonctionnent de la même façon.

22h12 : Bonsoir, ce serait bien que vous enquêtiez sur ces applications de qualité de l’air, telle que #plume qui annonce toute la journée un air pur sur Rouen, en incitant les personnes à sortir se bouger à l’extérieur !

22h10 : Je suis résident rive gauche au pied de la cité administrative. L'odeur s'est atténuée un peu, le préfet dit que la toxicité est pas trop aigu, mais je doute de ses dires, je pense que les problèmes vont venir dans les prochains jours. Attention aux personnes fragiles

22h09 : Houppeville, à 10km au nord de Rouen. Cette horrible odeur vient d’arriver...

22h09 : Habitants à Quincampoix ( 15 km de Rouen), des maux de tête, une gorge qui pique... bref... bien envie de partir d'ici...

22h09 : Vous êtes encore nombreux à témoigner de la situation à Rouen et aux alentours, dans les commentaires.

21h29 : Des équipes spécialisées en risque industriel sont venues du Havre et des sapeurs-pompiers de Paris sont également arrivés en renfort.

21h28 : Le feu principal est maîtrisé et les pompiers sont passés "en phase de surveillance des feux résiduels", rapporte notre journaliste Fabien Magnenou, à Rouen. "La difficulté avec le pétrochimique, c'est qu'il faut mobiliser d'énormes quantités de mousse - un émulseur, confie un pompier. Sans ça, impossible d'éteindre."

21h17 : Photo qui en dit long...

21h17 : Grosse odeur de pétrole et de carburant à l'intérieur même des maisons ce qui donne mal à la tête à tout le monde ! Impressionnant !

21h17 : Nous habitons à Rouen à environ 1 km de l'usine sur l'autre rive de la Seine.Toute la journée le vent à transporté les fumées et les odeurs vers le nord et les plateaux. Maintenant que le vent est tombé une horrible odeur de fuel brûlés'immisce par tous les interstices, c'est plus que désagréable et donne épouvantablement mal à la tête. La nuit va être pénible

21h17 : J'habite Rouen rive gauche. Nous sommes restés confinés mes enfants et moi toute la journée. Nous ne savons pas si nous pourrons sortir sans risque demain. C'est anxiogène comme situation.

21h17 : Bonsoir, j'habite dans le pays de Bray à un peu moins de 40km de Rouen. Depuis 18h30 nous ressentons les odeurs nauséabondes dégagées par l'usine de Rouen. Ma fille asthmatique restera sûrement avec moi demain.... suite à ces odeurs elle a été prise de quintes de toux... Espérons que le préfet nous informe réellement sur les risques de cet événement dramatique

21h16 : Dans les commentaires, plusieurs de nos internautes nous racontent la situation à Rouen et dans les environs, après l'incendie de l'usine Lubrizol.

21h00 : J’habite à 200 mètres de l’usine. Une forte odeur toxique s’est mélangée à l’air ambiant. J’espère que le 1er ministre viendra constater l’ampleur du désastre. Moi qui habite ici depuis des années, je ne savais pas du tout qu’une usine de ce type était aussi proche de chez moi

20h54 : Vous habitez dans la région de Rouen et subissez les conséquences de l'incendie de l'usine Lubrizol ? N'hésitez pas à nous écrire et à nous envoyer des photos, dans les commentaires, en précisant où vous vous trouvez, pour nous raconter la situation.

20h46 : La préfecture avertit des "risques d'odeur après extinction de l'incendie".

20h56 : Le feu est éteint à l'usine Lubrizol de Rouen, selon la préfecture de Seine-Maritime.

20h33 : Notre journaliste a rencontré Alex Miñana, dentiste, qui s'abrite sous un parapluie et derrière un masque, dans le centre-ville de Rouen.

20h33 : Notre journaliste Fabien Magnenou est arrivé à Rouen, où les rues du centre-ville sont "presque vides" ce soir. "Une odeur d'hydrocarbure noie toujours la ville", nous raconte-t-il.

20h25 : Le quotidien Paris Normandie publiera demain une édition spéciale sur l'incendie de l'usine Lubrizol, intitulée "Le choc".

19h25 : "La composition des suies qui se sont déposées dans l’environnement est en cours d’analyse", selon le ministère de l'Intérieur, qui publie à son tour des conseils aux habitants de Rouen et de la région où les fumées se sont dispersées, après l'incendie de l'usine Lubrizol.

18h56 : Les détails des recommandations de la préfecture, mises à jour, sont ici.

18h55 : Aux particuliers qui ont des jardins, la préfecture recommande de "ne pas consommer de légumes et fruits du jardin qui ne pourraient être épluchés ou lavés de façon approfondie".

18h55 : La préfecture de Seine-Maritime publie des recommandations aux éleveurs et agriculteurs : rentrer les animaux et s'assurer qu'ils ne consomment pas d'aliments souillés par la suie ; "ne pas récolter leurs productions en l’attente de précisions ultérieures".

20h43 : Bonjour @John, les transports devraient reprendre normalement demain matin à Rouen, mais le réseau Astuce annonce des perturbations liées à une grève (qui doit durer 55 minutes). La préfecture de la Seine-Maritime annonce par ailleurs que "les établissements scolaires (et les crèches) des treize communes concernées (et non douze) restent fermés vendredi". De son côté l'université de Rouen rouvrira ses portes normalement.

18h21 : Savez vous ce qu'il en est des équipements culturels, des écoles ou encore des transports pour demain à Rouen? Merci

20h40 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Jacques Chirac est mort aujourd'hui à l'âge de 86 ans. Les hommages se sont succédé. Emmanuel Macron doit parler à 20 heures. Suivez notre direct.

Un important incendie s'est déclaré la nuit dernière à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime). La préfecture a édicté une série de recommandations à destination des habitants et des agriculteurs de la "vaste zone au nord-est de Rouen", où de nombreuses retombées de suie ont été constatées. Suivez notre direct.

Le rapport du lanceur d'alerte à l'origine de l'affaire ukrainienne a été mis en ligne par le Congrès. Il y affirme que la Maison Blanche a tenté de restreindre l'accès aux notes sur l'appel polémique entre Donald Trump et son homologue ukrainien. Plus d'informations dans cet article.

Jean-Jacques Urvoas, ancien ministre de la Justice, était jugé devant la Cour de justice de la République (CJR) pour "violation du secret professionnel", pour avoir transmis au député Thierry Solère des informations sur une enquête qui le visait. L'accusation a requis un an de prison avec sursis.

18h34 : Bonsoir @Antonybqt, @anonyme et @anonyme. Je n'en sais malheureusement pas plus. Mais la préfecture de Seine-Maritime et l'Agence régionale de santé de Normandie assurent que les fumées dégagées à Rouen par l'incendie ne présentent pas de "toxicité aigüe". "Les analyses réalisées, ce jour, en Normandie montrent que les effets de ce nuage peuvent se révéler irritants et odorants, mais sans toxicité aigüe", écrivent-elles. "Des analyses complémentaires sont actuellement en cours", précisent les autorités.

17h56 : C est toutes les villes situées a nord de petit quevilly, la ville de lubrizol, qui sont impactées par ceyte catastrophe écologique. Aucun jardin n a été épargné par le nuage et la pluie. Toute les terres sont polluées pour plusieurs années. C est une catastrophe

17h56 : #ROUEN doit on rester à Rouen si on a la possibilité de quitter cette ville ? Qui peux répondre à cette question.

17h56 : Y a-t-il des risques quant à la consommation de l’eau du robinet suite à l’incendie de l’usine à Rouen et aux particules qui se sont dégagées de l’incendie?

17h51 : Le spectaculaire incendie de l'usine Lubrizol classée Seveso à Rouen est "maîtrisé" mais"il faudra plusieurs jours pour en venir totalement à bout", a annoncé Christophe Castaner. Voici quelques images.