Incendie à Fort McMurray : les différentes hypothèses sur le départ de feu

Comment expliquer l'importance et la violence de l'incendie qui sévit depuis une semaine à Fort McMurray, au Canada. France 2 vous apporte des éléments de compréhension.

Voir la vidéo
France 2

Un cliché d'une vue de l'incendie pris depuis l'espace et diffusé par la NASA montre l'ampleur de la catastrophe que connaît la ville de Fort McMurray, dans la province de l'Alberta (Canada). En effet, 85 000 hectares ont été grignotés par les flammes, l'équivalent de huit fois Paris. Sur la photo, on peut également observer l'épaisse fumée qui enrobe la ville depuis maintenant une semaine.

1 000 pompiers luttent contre les flammes

Aujourd'hui, deux hypothèses sont privilégiées par les pompiers canadiens pour expliquer le départ de feu. "En cette période de l'année, les feux de forêt sont généralement d'origine humaine", explique Chad Morrison, membre de la Prévention incendie de la province d'Alberta. "Mais nous avons également vu des feux provoqués par la foudre", poursuit-il. Le climat peut-il être en cause ? Après un hiver doux et sec dans l'Ouest canadien, les feuilles mortes se sont accumulées dans les forêts. Cette semaine, les températures ont battu des records pour la saison et les vents ont été violents. Toutes ces conditions ont favorisé ce gigantesque brasier. Plus de 1 000 pompiers luttent en ce moment contre les flammes.

Le JT
Les autres sujets du JT
D\'épaisses fumées cernent mardi 3 mai Fort McMurray, dans l\'Alberta (sud du Canada), dévasté par les flammes.
D'épaisses fumées cernent mardi 3 mai Fort McMurray, dans l'Alberta (sud du Canada), dévasté par les flammes. (CITIZENSIDE/JACOB BRAUN / AFP)