Essonne : un adolescent tué à Boussy-Saint-Antoine dans une nouvelle rixe entre bandes rivales

Cette bagarre entre deux bandes a rassemblé en tout quelque 60 personnes, dont certaines munies d'armes blanches.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Boussy-Saint-Antoine dans l'Essonne, le 8 septembre 2016. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le drame intervient moins de 24 heures après la mort d'une collégienne dans le même département. Un adolescent est mort, mardi 23 février, après une rixe entre deux bandes rivales à Boussy-Saint-Antoine (Essonne), a appris France Télévisions auprès de la police. La rixe a également fait au moins un blessé.

Un adolescent de 15 ans s'est rendu à la police mardi soir, a appris franceinfo de source policière. Il affirme être l'auteur du coup de couteau mortel. Au total, sept gardes à vue sont désormais en cours dans cette affaire.

Un adolescent grièvement blessé à la gorge

Selon nos informations, cette bagarre entre deux bandes a rassemblé quelque 60 personnes, dont certaines munies d'armes blanches, près de la piscine de la commune. Des riverains disent également avoir entendu des tirs de mortiers pyrotechniques. Selon le parquet d'Evry, la rixe a opposé des jeunes venus d'Epinay-sous-Sénart et de Quincy-sous-Sénart. 

Le garçon de 14 ans a été tué "très probablement d'un coup de couteau au ventre", a précisé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Un autre adolescent de 13 ans a été blessé à la gorge et transporté par hélicoptère vers un hôpital, dans un état grave.

Lundi, dans le même département, une altercation entre une dizaine de jeunes avait éclaté aux abords du collège de la ville de Saint-Chéron (5 000 habitants), située près d'Etampes. Une adolescente ayant reçu un coup de couteau au ventre était morte dans la soirée à l'hôpital. Les deux affaires ne semblent pas être liées, selon le parquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.