Mexique : des drones en recherche d'enfants

En 13 ans, plus de 60 000 personnes ont disparu au Mexique. Sans aide du gouvernement, les familles des victimes, appelées les "rastreadoras" (les chercheuses) se lancent à la recherche de leurs êtres chers.

France Info

À Salinas Victoria, (Mexique) Leticia Hernandez recherche son fils, disparu depuis neuf ans. Il est l'un des 61 647 disparus entre 2006 et 2019 au Mexique. Face à un gouvernement inerte, les familles des disparus se sont organisées. Réunies en collectifs, on les nomme les "rastreadoras", les chercheuses.

Des familles à la recherche de charniers

Des recherches qui se font à l'aide de drônes et de géolocalisateurs. Le but étant de retrouver des charniers. "Dans ces lieux, les membres de groupes criminels organisés cachent les corps de personnes enlevées, assassinées. Normalement, nous venons sur ces lieux pour rechercher et localiser des restes humains", indique Eduarco Saucedo, l'avocat des victimes. Au Mexique, seulement un crime sur 20 est rapporté à la police et aucune affaire n'est résolue. Une triste statistique connue sous le nom du"chiffre noir".

En 13 ans, plus de 60 000 personnes ont disparu au Mexique. Sans aide du gouvernement, les familles des victimes, appelées les \"rastreadoras\" (les chercheuses) se lancent à la recherche de leurs êtres chers.
En 13 ans, plus de 60 000 personnes ont disparu au Mexique. Sans aide du gouvernement, les familles des victimes, appelées les "rastreadoras" (les chercheuses) se lancent à la recherche de leurs êtres chers. (France Info)