Isabelle, Française de 30 ans, enlevée au Yémen

Une ressortissante française a été enlevée ce mardi 24 février à Sanaa, capitale yéménite. Le rapt n'a pas été revendiqué.

France 2

Elle s'appelle Isabelle Prime, 30 ans, et est originaire d'Angers. Ce mardi 24 février, elle a été enlevée à Sanaa, capitale du Yémen, vers 8h30. Des hommes armés et cagoulés ont pris d'assaut le taxi qu'elle occupait avec sa traductrice. Les deux femmes ont été enlevées.

Selon les informations de France 2, le rapt s'est déroulé près d'un barrage tenu par des miliciens chiites. Depuis plusieurs mois, le Yémen est au bord du chaos et la capitale est tenue par une milice.

Elle s'apprêtait à quitter le Yémen

Cela faisait un an qu'Isabelle Prime travaillait à Sanaa en tant que consultante pour un projet de protection sociale financé par la Banque mondiale. Son employeur, Francisco Ayala, évoque pour France 2 une passionnée qui "a toujours tendance à minimiser les risques liés à sa mission qui consiste à venir en aide aux plus pauvres".

La ressortissante française devait quitter le Yémen dans quelques jours. Son enlèvement n'est, pour l'heure, pas revendiqué. Il pourrait aussi bien être l'oeuvre d'une organisation criminelle que d'un groupe terroriste lié à al-Qaïda, très implanté au Yémen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photographie d\'Isabelle Prime, ressortissante française enlevée à Sanaa (Yémen) mardi 24 février 2015.
Photographie d'Isabelle Prime, ressortissante française enlevée à Sanaa (Yémen) mardi 24 février 2015. ( FRANCETV INFO )