Marseille : le bilan s'alourdit après l'effondrement d’immeubles

Après l'effondrement de trois immeubles à Marseille (Bouches-du-Rhône), les recherches se poursuivent, mais les chances de retrouver des victimes vivantes s'amoindrissent.

FRANCE 3

À mains nues, pierre par pierre, centimètre par centimètre, les secouristes poursuivent leur progression dans les décombres à Marseille (Bouches-du-Rhône), parfois sous 5 m de gravats. Après trois jours de recherches acharnées, le corps d'une cinquième victime a été retrouvé mercredi 7 novembre. Les recherches ont duré toute la nuit avec l'espoir, encore, de retrouver une victime vivante. "On a vu des poches d'air et donc on continue dans l'espoir de trouver des victimes vivantes", explique le vice-amiral Charles-Henri Garié, commandant du bataillon de marins-pompiers de Marseille.

La colère est vive

À quelques mètres, des dizaines de personnes se sont réunies pour crier leur colère. Elles mettent en cause les autorités et le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. Mercredi 7 novembre au matin, les riverains s'organisent et appellent à une mobilisation de tout le quartier à 18 heures, car la colère ne retombe pas. Au total, 105 personnes ont été évacuées par mesure de précaution et sont actuellement logées dans des hôtels du centre-ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'un des immeubles qui s\'est effondré à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 5 novembre 2018.
L'un des immeubles qui s'est effondré à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 5 novembre 2018. (AFP PHOTO / BMPM / SM / LOIC AEDO)