VIDEO. "La seule chose qui comptait pour lui aujourd'hui était de retrouver Maëlys", explique l'avocat de Nordahl Lelandais

Alain Jakubowicz a pris la parole après que son client a avoué avoir "tué involontairement" la petite Maëlys. 

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Ce n'est pas toujours facile de dire la vérité, mais c'est toujours libérateur." C'est avec ces mots qu'Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais, a pris la parole après les aveux de son client, mercredi 14 février. L'ancien militaire, mis en examen dans l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys, a expliqué avoir "tué accidentellement" la petite fille et "s'être débarrassé" du corps. 

>> Suivez notre direct sur l'affaire Maëlys

Après avoir été entendu, à sa demande, par les juges d'instruction, Nordahl Lelandais a été conduit à plusieurs endroits dans la journée. Et c'est sur ses indications que les enquêteurs ont découvert des restes humains, en fin de journée, dans "un endroit reculé", à la limite entre la Savoie et l'Isère, à quelques kilomètres du domicile du suspect. 

"C'est pour moi un soulagement" 

"Mon client n'a pas souhaité s'exprimer sur les circonstances de cette mort. La seule chose qui comptait aujourd'hui pour lui était de retrouver Maëlys", a poursuivi Alain Jakubowicz, qui a rencontré la veille Nordahl Lelandais en prison pour lui annoncer que de nouveaux éléments avaient été ajoutés au dossier. Les enquêteurs ont découvert récemment, dans le véhicule du suspect, des traces de sang appartenant à la petite fille. "J'ai beaucoup parlé avec lui et je ne vous dirai pas l'échange qui a été le nôtre, a développé l'avocat. Mais hier soir, j'ai reçu mandat de sa part de prendre immédiatement contact avec les juges d'instruction pour leur dire qu'il souhaitait être entendu." 

Et Alain Jakubowicz de décrire la "journée éprouvante" qu'ont vécue ensemble Nordahl Lelandais, son avocat et les magistrats, escortés par les enquêteurs, à la recherche du corps de la fillette, dans la montagne, dans des endroits reculés et enneigés. "C'est pour moi un soulagement d'apprendre que Nordahl Lelandais a bien dit la vérité hier et ce matin", a également indiqué son avocat, ajoutant que "l'enquête doit se poursuivre" et que son client "sera entendu sur les circonstances" de la mort de Maëlys. 

L\'avocat Alain Jakubowicz, le 14 février 2018, après les aveux de son client Nordahl Lelandais. 
L'avocat Alain Jakubowicz, le 14 février 2018, après les aveux de son client Nordahl Lelandais.  (FRANCEINFO)