VIDEO. Affaire Maëlys : regardez la conférence de presse du procureur de Grenoble

Le principal suspect dans l'affaire Maëlys a conduit les enquêteurs à l'endroit où il "s'est débarrassé" du corps de la fillette, dans le massif de la Chartreuse. 

Voir la vidéo

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Il est passé aux aveux. Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys, a expliqué avoir "tué involontairement" la fillette disparue dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin (Isère), lors d'une soirée de mariage. C'est ce qu'a expliqué le procureur de la République de Grenoble lors d'une conférence de presse, mercredi 14 février. L'ancien militaire a été entendu, à sa demande, par les enquêteurs et le juge d'instruction en charge de l'affaire et a donné des indications pour permettre de retrouver le corps de Maëlys. 

 Une tache de sang dans la voiture. Les enquêteurs ont récemment "désossé" le véhicule du suspect et notamment les tapis de coffre avant de découvrir une trace de sang. Les experts ont déterminé que ce sang était celui de Maëlys. Le suspect de 34 ans a décidé de parler aux enquêteurs après avoir été confronté à cette information. 

Des aveux et des excuses. Nordahl Lelandais a expliqué avoir "tué involontairement" la petite Maëlys avant de "se débarrasser du corps". Selon le procureur, l'homme a présenté ses excuses "aux parents, à Maëlys et au juge" immédiatement après ses aveux. 

Des recherches dans la journée. Après son audition et ses aveux, Nordahl Lelandais a été escorté dans plusieurs lieux situés à la limite entre la Savoie et l'Isère, dans le massif de la Chartreuse. Le suspect a finalement conduit les enquêteurs sur les lieux où il "s'est débarrassé" du corps de Maëlys. "Un crâne et un os long" ont été découverts "sur un talus", "dans un endroit reculé", a expliqué le procureur de la République qui a confirmé qu'il s'agissait des "restes" de la fillette. Les recherches ont eu lieu sur la commune de Saint-Franc (Savoie), ce qui laisse supposer que les ossements y ont été découverts. 

"L'instruction se poursuit." Après ses aveux et la découverte du corps de la fillette, "de nombreuses questions restent posées" dans ce dossier, a indiqué Jean-Yves Coquillat. Il s'agit notamment d'interrogations sur les circonstances exactes de la mort de la fillette et sur le déroulé de la soirée de mariage pendant laquelle elle a disparu. "Nordahl Lelandais a refusé de s’expliquer sur la façon dont cette mort avait eu lieu, il a indiqué qu’il souhaitait d’abord que le corps soit retrouvé et qu’il s’exprimerait ultérieurement", a précisé le procureur. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LELANDAIS

22h14 : "Avec mes clients, parents de la jeune Maëlys, nous gardons le silence par respect et dignité après cette terrible nouvelle." Fabien Rajon, avocat des parents de Maëlys, précise que ses clients ne feront aucun commentaire. Nordahl Lelandais a reconnu aujourd'hui avoir tué la fillette.

19h46 : Lors d'une conférence de presse, le procureur de la République de Grenoble a fait le récit des dernières heures qui ont fait basculer l'enquête. Voici comment les enquêteurs ont réussi à retrouver le corps de la fillette.




PHILIPPE DESMAZES / AFP

19h29 : Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué Maëlys "involontairement", selon ses termes. Son nom est cité dans plusieurs dossiers de disparitions inexpliquées. Franceinfo fait un point sur ces différents dossiers.

18h36 : Voici la conférence de presse du procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, dans son intégralité.



FRANCEINFO

18h43 : "Ce n'est pas toujours facile de dire la vérité, mais c'est toujours libérateur. Nordahl Lelandais a dit ce matin du fond du cœur la réalité de ce qu'il ressentait à ce moment-là. Il a indiqué que la mort de Maëlys était une mort accidentelle, mais il n'a pas souhaité préciser les circonstances de sa mort (...). Il a donné un certain nombre d'indications aux enquêteurs (...). Quand il a indiqué ce lieu, nous avons commencé à tous redescendre. Un moment, [Nordahl Lelandais] a dit : 'Je veux y retourner'. Nous avons rebroussé chemin et nous y sommes retournés. Il s'est effondré à genoux et en larmes."

18h32 : "J'ai rendu visite hier à Nordahl Lelandais pour lui rendre compte de cet élément nouveau [la découverte du sang de Maëlys dans sa voiture] (...). Le dossier n'est plus le même. J'ai beaucoup parlé avec Nordahl Lelandais. Quand nous nous sommes quittés hier, j'ai reçu mandat de sa part de prendre immédiatement contact avec les juges d'instruction."


Alain Jakubowicz, avocat de Nordahl Lelandais, accorde à son tour une conférence de presse.

18h13 : Nordahl Lelandais sera réentendu prochainement, explique Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble. Il attend notamment des explications plus précises sur les circonstances de la mort. Nordahl Lelandais a fait état "de remords et d'excuses", ajoute le magistrat.

18h12 : "Maëlys est morte, elle a été tuée par Nordahl Lelandais (...). Cela a été une journée dense, éprouvante et émouvante pour tout le monde, pour le juge d'instruction, pour les enquêteurs qui n'ont pas ménagé leurs efforts. Les conditions atmosphériques ne nous ont pas simplifié la tâche, mais aujourd'hui nous pouvons apporter une triste réponse aux parents."

18h15 : "Il l'avait déposée dans la forêt, dans un endroit montagneux, dans le massif de la Chartreuse. Nordahl Lelandais a refusé de s'expliquer sur la façon dont cette mort involontaire, selon lui, avait eu lieu. Il nous a emmenés près du domicile de ses parents où, dit-il, il a déposé le corps de Maëlys après la mort de celle-ci (...). Il est revenu chercher le corps après être repassé au mariage. Il a mis le corps dans son coffre puis l'a déposé dans un petit ravin extrêmement reculé. Il nous a fallu la journée pour retrouver l'endroit où il avait dit avoir déposé le corps. Il a fallu faire déneiger la route permettant d'y accéder."

18h26 : "Nordahl Lelandais a demandé aux juges d'instruction de l'entendre aujourd'hui car il avait des révélations à faire et il voulait conduire la justice à l'endroit où il avait déposé le corps de Maëlys. Nordahl Lelandais a indiqué qu'il avait tué Maëlys involontairement et qu'il s'était débarrassé du corps."

18h04 : Les restes de la petite Maëlys ont été retrouvés, annonce le procureur de la République de Grenoble.

18h28 : "Ce soir les parents de Maëlys ne sont plus dans l'ignorance. Ils savent que leur fille est morte, qu'elle a été tuée. Nous leur avons appris il y a quelques minutes que nous avons retrouvé les restes de l'enfant."





PHILIPPE DESMAZES / AFP

18h03 : Bonjour à tous. Nous allons suivre la conférence de presse du procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. Des traces de sang ont été retrouvées dans la partie inférieure du coffre du véhicule de Nordahl Lelandais.

17h56 : Les micros sont installés dans la mairie de Pont-de-Beauvoisin (Isère). La conférence de presse du procureur de la République ne devrait pas tarder. Vous pourrez la suivre en direct sur franceinfo.

17h08 : Une pensée pour les parents de la petite Maelys qui viennent probablement de perdre tout espoir de retrouver leur fille vivante...

17h08 : Bonsoir Catherine.En ce moment j'ai une pensée très émue pour Maélys et ses parents, sa soeur et sa famille. Aujourd'hui ce doit être à nouveau une terrible épreuve...Je ressens une grande tristesse pour eux.

17h02 : L'enquête a démontré que Nordahl Lelandais avait nettoyé sa voiture pendant une heure et demie le lendemain du mariage, utilisant notamment pour le coffre un produit pour jantes, pouvant tromper l'odorat des chiens pisteurs. Il a donc sans doute fallu des analyses très poussées pour découvrir une trace de sang et ensuite la comparer avec l'ADN de la petite Maëlys.

17h00 : Comment se fait-il qu'il aie fallu attendre si longtemps pour identifier ces traces ? N'est-ce pas la clé lors d'une enquête ? Est-ce dû aux services de la PS qui sont surchargés ?

16h54 : L'enquête s'accélère et l'étau se resserre autour de Nordhal Lelandais, qui pourrait avoir mené les enquêteurs sur le lieu où se trouve le corps de la petite Maëlys. France 3 Bourgogne Franche-Comté revient sur six mois d'un long travail des enquêteurs.

16h22 : La trace de sang à laquelle le suspect a été confronté était dans le coffre de sa voiture et appartient bien à Maëlys, apprend franceinfo auprès d'une source proche du dossier.

16h07 : Vous êtes nombreux à me demander à quelle heure aura lieu la conférence de presse du procureur de la République de Grenoble. Aucune heure précise n'est fixée pour le moment. Mais nous vous tiendrons informés dès que nous le pourrons.

16h07 : Depuis que Nordahl Lelandais a également été mis en examen dans l'affaire Noyer, de nombreuses familles de disparus ont demandé le réexamen de leur dossier, à la recherche d'un lien avec cet homme. Voici les affaires dans lesquelles son nom a été cité.

16h07 : Qui est Nordahl Lelandais ? L'ancien maître-chien, âgé de 34 ans, est mis en examen depuis le 3 septembre dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys, le 26 août à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Il est en détention provisoire depuis cette date. En décembre, il a également été mis en examen pour assassinat, soupçonné d'avoir tué le caporal Arthur Noyer.

15h59 : "Il ne supportait pas qu’on lui fasse la moindre remarque, par exemple sur les chiens qui souillaient le balcon. C’était des menaces tout de suite : 'Je vais te casser la tête ! Je vais t’exploser la tête ! On sentait qu’il avait une hostilité qu’on ne comprenait pas. On aurait dit qu’il en voulait à la Terre entière." Une voisine de Nordahl Lelandais témoignait dans le magazine "19h le dimanche" du 14 janvier. Voici l'extrait :



15h49 : Bonjour @anonyme Les recherches se concentrent autour des lieux de la disparition de la fillette, dont Saint-Franc, une commune de Savoie située à proximité de Pont-de-Beauvoisin.

15h49 : Bonjour Franceinfo, les lieux visités aujourd'hui sont-ils tous en rapport avec l'enquête autour de Maelys ? Ou aussi avec les autres enquêtes évoquées?

15h43 : La cour d'appel de Grenoble avait refusé la deuxième demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais. Une première demande avait été rejetée par le juge des libertés et de la détention le 23 janvier. "Il n'a aucune raison de se cacher. Il a répondu aux questions qui lui étaient posées comme il l'a toujours fait", avait commenté son avocat, Alain Jakubowicz,

15h40 : L'ex-militaire est également mis en examen, dans une autre affaire, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril dernier.

15h34 : Le journaliste de France 2 Etienne Prigent était en direct de la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin, en Isère, et est revenu sur les nouveaux éléments dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Maëlys.

15h32 : On en sait un peu plus sur l'enquête. Selon les informations de France Bleu Isère, Nordahl Lelandais a été emmené sur un lieu de fouilles situé à Saint-Franc, une commune de Savoie située près de Pont-de-Beauvoisin (Isère).

15h18 : Selon nos informations, le convoi de gendarmerie qui accompagne Nordahl Lelandais transporte également l'avocat du suspect, les juges d'instruction, les enquêteurs et le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

15h19 : Les gendarmes sont sur le terrain avec Nordahl Lelandais mais nous n'avons pas d'informations précises sur les lieux qui sont inspectés à l'heure actuelle, à la limite entre l'Isère et la Savoie. En revanche, on sait qu'une vingtaine d’hommes de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale, l’IRCGN, basé à Pontoise, ont été envoyés sur place. Des équipes cynophiles ont également été mobilisées.

14h46 : L’homme de 34 ans, mis en examen pour la disparition et le meurtre de Maëlys, avait jusque-là toujours nié être impliqué dans la disparition de l’enfant, après un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère, à la fin du mois d'août.

14h45 : Nordahl Lelandais a décidé de parler aux enquêteurs après avoir été confronté à l’existence de traces de sang retrouvées dans sa voiture, a appris franceinfo de sources concordantes.

14h39 : Par ailleurs, une vingtaine d’hommes de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale, l’IRCGN, basé à Pontoise, ont été envoyés sur zone, a appris franceinfo auprès de la gendarmerie. Des équipes cynophiles ont également été mobilisées.

14h39 : Selon nos informations, Nordahl Lelandais se montre coopératif avec les enquêteurs. Extrait de sa cellule ce matin, le suspect dans l'affaire de la disparition de Maëlys a successivement été emmené au palais de justice de Grenoble, à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin et à son domicile de Domessin, en Savoie. lI devrait être emmené vers un lieu de fouilles, situé à la limite entre l’Isère et la Savoie.

14h37 : @anonyme L'horaire de la conférence de presse du procureur n'a pas encore été annoncé. Mais elle pourrait intervenir rapidement. Vous pourrez la suivre en direct sur franceinfo.

14h36 : Bonjour à tous et merci pour toutes ces informations ! Je souhaitais savoir si vous savez a quelle heure aura lieu la conférence de presse du procureur, dans l'affaire #MAELYS ?

13h40 : Selon les informations de France 3, c'est à la demande de Nordhal Lelandais qu'il a été entendu par le juge ce matin et transporté sur les lieux de la disparition de Maëlys, à Pont-de-Beauvoisin. Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, doit donner une conférence de presse cet après-midi.

13h36 : Bonjour @anonyme, selon des sources concordantes à franceinfo, Nordahl Lelandais devait être transporté sur un lieu lié à l'enquête sur la disparition de Maëlys, pour laquelle il a été mis en examen à la fin du mois de septembre dernier. La raison exacte de ce transport n'a pas filtré.

13h36 : Lelandais transporté sur le lieu des fouilles aujourd'hui? D'autres infos svp?

13h35 : Selon les informations de France Bleu Isère,Nordahl Lelandais, mis en examen pour enlèvement et meurtre dans le dossier de la disparition de la petite Maëlys, a été extrait ce matin de sa cellule pour être interrogé par les juges d'instruction à Grenoble (Isère). Ce dernier nie toujours son implication dans la disparition de la petite fille.