Nordahl Lelandais : ses cousins parlent pour la première fois

Dans quelques mois, le procès de Nordahl Lelandais aux assises s'ouvrira. Pour la première fois, des membres de sa famille apportent un témoignage édifiant sur son profil.

C'est un témoignage inédit : celui des cousins les plus proches de Nordahl Lelandais. Ils sont passés d'un lien très fort avec lui à la découverte d'un prédateur qui s'en est pris à leur propre fille. "Ça met un coup de massue, je me suis senti trahi. Même auprès de mes amis que je me suis mis à dos. En fait, ils avaient tous raison", évoque l'un d'entre eux. "Il y avait cette honte d'avoir pu le défendre", ajoute sa femme. Maëlys de Araujo a disparu lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère) le 27 août 2017. Mis en examen une semaine plus tard, Nordahl Lelandais avait clamé son innocence. Ses proches l'avaient alors soutenu fermement.

"Il nous a bousillés"

"C'était forcement une erreur, c'était le bouc émissaire, on a tout de suite imaginé ça. On se serait fait couper une main que ce n'était pas lui", avoue un des cousins. Ils étaient alors loin d'imaginer qu'il s'en était pris à leur propre fille. En juin 2018, les enquêteurs retrouvent les vidéos de ses agressions sexuelles sur mineurs, avant que le suspect ne reconnaisse les faits. "On a refusé de voir les vidéos, mais on a vu les photos, et on a reconnu ma fille qui avait quatre ans à l'époque", témoigne sa mère. "C'est du dégoût, de la culpabilité, on a toutes sortes de choses qui passent par la tête", ajoute-t-elle. "Il nous a bousillés", abonde un autre membre de la famille. Ils s'expriment pour la première fois publiquement, à visage couvert et espèrent ainsi apporter du soutien à la famille de Maëlys, pour qu'enfin, la vérité éclate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nordahl Lelandais a avoué le 29 mars 2018 avoir tué le caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017.
Nordahl Lelandais a avoué le 29 mars 2018 avoir tué le caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)