Disparus du Fort de Tamié : un homme présentant "des éléments de ressemblance avec Nordahl Lelandais" sur une vidéo

L'avocat des familles de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou, disparus en 2011 et 2012 à la sortie du festival de musique électronique au Fort de Tamié (Savoie), a indiqué qu'un juge d'instruction a été désigné pour enquêter.

Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu au fort de Tamié (Savoie) respectivement en 2011 et 2012.
Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu au fort de Tamié (Savoie) respectivement en 2011 et 2012. (CAPTURE D'ECRAN FACEBOOK / RADIOFRANCE)

Un juge d'instruction a été désigné pour enquêter sur les disparitions de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou, en 2011 et 2012, à la sortie du festival de musique électronique au Fort de Tamié, en Savoie, a indiqué, mercredi 6 juin à franceinfo l'avocat de leurs familles. Les familles ont été prévenues il y a trois jours, a précisé Didier Seban.

Des éléments ont été remis à la justice, dont une vidéo filmée lors de l'édition 2012 du festival. "Sur cette vidéo, on a le sentiment de reconnaître un visage - je ne dis pas que c'est lui - qui serait celui de M. Lelandais", explique Didier Seban.

"Je ne vais pas vous dire que c'est lui"

"Je ne suis pas spécialiste de la morphologie faciale, je ne suis pas policier ou juge, je ne vais pas vous dire que c'est lui, a précisé Didier Seban. Mais en tout état de cause il y a des éléments de ressemblance qui nous font dire qu'il faut absolument vérifier si Nordahl Lelandais n'était pas au festival du Fort de Tamié", poursuit l'avocat des familles.

Les proches de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont lancé un appel à tous ceux qui "ont des photos, des films" des éditions 2011 et 2012 du festival pour les leur faire parvenir.