Cet article date de plus de trois ans.

Affaire Maëlys : l'avocat de Nordahl Lelandais contre-attaque

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Maëlys : l'avocat de Nordahl Lelandais contre-attaque
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'avocat du principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys contre-attaque. Pour lui, ni la chronologie des faits ni la silhouette aperçue dans des images de vidéosurveillance ne mettent en cause son client. 

Ce n'est pas encore une plaidoirie, mais l'avocat Alain Jakubowicz a décidé de contre-attaquer sur le terrain médiatique pour répondre aux accusations du procureur. Principal point contesté par la défense : la chronologie de la disparition de Maëlys. Selon lui, Nordahl Lelandais ne peut avoir enlevé la fillette à 2h45 du matin, comme le laisse entendre le procureur, car de nombreux témoins confirmeraient que Maëlys était toujours présente à la fête du mariage à 3h15.

"On n'y voit rien"

Autre point contesté par la défense : l'interprétation de la photographie d'une voiture provenant d'une vidéo de surveillance où l'on distingue une silhouette frêle assise à côté du conducteur. Selon le procureur, il pourrait s'agir de Maëlys. "Quant aux éléments prétendument matériels, cette fameuse photographie qui est prise à partir d'une vidéo, très honnêtement, on n'y voit rien", a de son côté réagi l'avocat de Nordahl Lelandais. Pour lui, c'est donc tout un pan du dossier de l'accusation qui se trouve ainsi remis en cause, même s'il reconnait que son client doit encore s'expliquer sur certaines zones d'ombre relevées dans son emploi du temps dans la nuit de la disparition de Maëlys.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Maëlys

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.