Disparition de Delphine Jubillar : une clé USB et des cartes mémoire saisies lors d'une perquisition au domicile du couple

Selon le procureur de la République, Cédric Jubillar avait organisé une "véritable surveillance" de son épouse.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cédric Jubillar, mari de Delphine Jubillar, disparue en décembre 2020, et leur fils lors d'une marche à Albi le 12 juin 2021, six mois après la disparition de la jeune femme. (FRED SCHEIBER / AFP)

Plusieurs cartes SD et une clé USB ont été saisies mardi 22 juin lors d'une perquisition au domicile de Delphine et Cédric Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn). Cédric Jubillar, présent lors de la perquisition, a été mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint" et écroué, six mois après la disparition de son épouse, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 dernier.

Cédric Jubillar nie toujours toute implication dans la disparition de son épouse

Le corps de l'infirmière de 33 ans n'a toujours pas été retrouvé et son époux nie toujours son implication dans sa disparition. Son avocat Me Jean-Baptiste Alary veut faire appel du placement en détention provisoire de Cédric Jubillar lors d'une audience mardi 29 juin prochain. Le principal suspect dans cette affaire est actuellement détenu à la prison de Seysses (Haute-Garonne).

Cédric Jubillar est décrit comme "brutal et grossier". "Il avait organisé une véritable surveillance de son épouse, essayant même de la géolocaliser. Il était très très intrusif", a expliqué vendredi 18 juin le procureur de la République Dominique Alzeari, lors de sa conférence de presse, après la mise en examen du mari de Delphine Jubillar.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.