VIDEOS. Des centaines de coureurs rendent hommage, dans plusieurs villes de France, à la joggeuse tuée

La famille d'Alexia Daval était présente à Gray (Haute-Saône) lors d'une course organisée en la mémoire de la jeune femme. Des manifestations du même type étaient organisées à Besançon, Paris ou Marseille.

Plus de 1 000 personnes se sont élancées, le 4 novembre 2017, à Besançon (Doubs) en mémoire d\'Alexia Daval, la joggeuse retrouvée morte à Gray (Haute-Saône). 
Plus de 1 000 personnes se sont élancées, le 4 novembre 2017, à Besançon (Doubs) en mémoire d'Alexia Daval, la joggeuse retrouvée morte à Gray (Haute-Saône).  (FRANCE 3 / V.HIRSON)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des centaines de personnes ont rendu hommage à Alexia Daval en courant samedi 4 novembre  dans plusieurs villes de France, notamment à Gray (Haute-Saône) en présence de la famille de la joggeuse de 29 ans retrouvée morte lundi dans un bois.

A Gray, les coureurs, tous vêtus d'un brassard blanc, ont parcouru 10 km, dont un tronçon commun à celui que la jeune femme avait l'habitude d'emprunter, à l'initiative du Val de Gray Marathon, un club de course local, à la veille d'une marche silencieuse en son honneur.

"J'encourage tout le monde à courir"

"C'était l'activité préférée de ma fille et j'encourage tout le monde à courir. (...) On ne devrait pas avoir le droit de nous enlever cette liberté", a déclaré Isabelle Fouillot, mère d'Alexia Daval, lors du rassemblement. En tête de cortège, le mari d'Alexia Daval a participé à la course aux côtés de joggeuses.

Voir la vidéo

Des rassemblements sont organisés dans de nombreuses villes de France, samedi et dimanche, pour rendre hommage à Alexia et aux femmes victimes d'agression. "Toutes ces courses organisées me portent considérablement, (...) je dis un grand merci à tout le monde, à toutes les personnes qui font ce genre d'activité", a assuré Isabelle Fouillot.

A Besançon, où Alexia Daval était employée de banque, environ 500 personnes ont participé samedi matin à un jogging de 5 km le long du Doubs. A Paris, 200 personnes, pour la plupart des femmes, vêtues de noir avec un détail rose comme un bandana, un T-shirt ou un sac à dos, sont parties à 10h30, après une salve d'applaudissements, de la place de la Bastille pour parcourir quelque 5 km jusqu'à l'opéra Garnier.

Voir la vidéo

Une cinquantaine de joggeurs, principalement des femmes, ballons roses et roses rouges à la main, se sont également réunis sur le Vieux-Port de Marseille à 10h30. Après une minute de silence, ils se sont élancés pour une course de 5 km.