VIDEO. Porte de Vincennes : un quartier dans la peur

Depuis vendredi 9 janvier, les habitants de la porte de Vincennes vivent dans la peur. France 2 s'est rendu dans ce quartier, encore sous le choc.

France 2

Dans le quartier de la porte de Vincennes, la sanglante prise d'otages de vendredi 9 janvier hante encore les rues. Lundi 12 janvier, les anonymes sont venus se recueillir, déposer des fleurs, devant l'épicerie casher. "Je n'arrive pas à oublier ce qui s'est passé. Je n'arrive pas à oublier parce que j'étais à côté, je voyais tout", affirme un riverain. Autour, les commerces ont rouvert leurs portes. "Il fallait absolument rouvrir pour montrer que la vie continue", déclare un commerçant.

"On n'est plus en sécurité"


Si la vie reprend son cours, petit à petit, les riverains ont toujours peur. "On a quand même peur encore. Parce que ce qui s'est passé, ce n’est pas rien", affirme une femme. "J'ai peur, j'ai l'impression de vivre avec une épée de Damoclès sur la tête", avoue un jeune homme. "On n'est plus en sécurité, on a l'impression d'être toujours épié. Personnellement je suis perdu", poursuit-il. Il leur faudra du temps pour retrouver leur sérénité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme portant une kippa se recueille, le 10 janvier 2015, devant le magasin casher de la porte de Vincennes, à Paris, où le terroriste Amedy Coulibaly a pris en otages une quinzaine de personnes, et en a tués quatre.
Un homme portant une kippa se recueille, le 10 janvier 2015, devant le magasin casher de la porte de Vincennes, à Paris, où le terroriste Amedy Coulibaly a pris en otages une quinzaine de personnes, et en a tués quatre. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)