Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Mes gars savent qu'ils vont aller sauver des vies, au péril des leurs", raconte le patron du Raid

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
S.RODIER, A.GOUTARD, A.MOREL, A.GRENIER-COMARD / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Michel Fauvergne a donné l'ordre d'attaquer le supermarché où Amedy Coulibaly retenait une vingtaine d'otages. 

Lors de l'assaut, les policiers du Raid ont été les premiers à entrer dans le supermarché de la porte de Vincennes, à Paris, vendredi 9 janvier, où Amedy Coulibaly retenait une vingtaine d'otages. Parmi eux, Jean-Michel Fauvergne, le patron du Raid. C'est lui qui a donné l'ordre d'attaquer.

>> Suivez la situation en direct

"On est en face de quelqu'un qui est dans son trip jusqu'au-boutiste, qui a tué et va tuer encore", raconte-t-il. Grâce aux caméras de vidéosurveillance, les policiers ont su que des otages avaient déjà été tués. "Mes gars savent qu'ils vont aller sauver des vies, au péril de leurs vies à eux", raconte Jean-Michel Fauvergne.

Deux policiers blessés

Parmi les otages, on compte une femme enceinte ainsi qu'un bébé de 2 ans. "Sauver un nourrisson et sauver une femme enceinte, c'est une certaine émotion pour nos fonctionnaires de police", explique le patron du Raid. Au cours de l'opération, deux policiers de l'unité d'élite ont été blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Cinq personnes sont mortes pendant la prise d'otages, dont Amedy Coulibaly.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.