VIDEO. Qui était Amédy Coulibaly, le tireur de Montrouge ?

Après qu'une fusillade a eu lieu à Montrouge (Hauts-de-Seine) jeudi 8 janvier, le profil du tireur a été dressé ce vendredi 9 janvier. Il s'agit d'Amédy Coulibaly, délinquant multirécidiviste.

France 3

Le tireur de Montrouge était bien connu des services de police. Il s'agit d'Amédy Coulibaly. L'homme a abattu une policière municipale, jeudi 8 janvier. Le lendemain, il a pris en otage des clients d’une supérette casher, porte de Vincennes à Paris. Il a été tué, lors de l'assaut, lancé vers 17h, ce vendredi 9 janvier. Au total, cinq personnes ont perdu la vie dans la prise d'otages.

Il a passé plusieurs années en prison


Délinquant multirécidiviste, Amédy Coulibaly était âgé de 32 ans. Il avait au moins sept condamnations à son actif, précise une équipe de France 3. Il a passé des années en prison, notamment pour vol à main armée et trafic de stupéfiants. A sa sortie, il emménage chez sa compagne, Hayat Boumedienne, 26 ans.
Amédy Coulibaly était également un proche de Djamel Bhegal, figure de l'islam radical français. Mais ce n'est pas tout. Il connaissait également Chérif Kouachi, coauteur de l'attaque à Charlie Hebdo. Ensemble, ils ont tenté de faire évader Smaïn Aït Ali Belkacem, condamné en 2002 à perpétuité pour l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en octobre 1995 à Paris.

La photo d\'Amedy Coulibaly diffusée par la police dans le cadre de la fusillade de Montrouge et de la prise d\'otages de Vincennes, le 9 janvier 2015.
La photo d'Amedy Coulibaly diffusée par la police dans le cadre de la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages de Vincennes, le 9 janvier 2015. (DR)

Joint par téléphone, il aurait affirmé à des journalistes qu'ils avaient préparé ensemble leurs attaques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La photo d\'Amedy Coulibaly diffusée par la police dans le cadre de la fusillade de Montrouge et de la prise d\'otages de Vincennes, le 9 janvier 2015.
La photo d'Amedy Coulibaly diffusée par la police dans le cadre de la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages de Vincennes, le 9 janvier 2015. (DR)