VIDEO. École : comment enseigner les valeurs républicaines dans tous les établissements de France ?

Manuel Valls a dénoncé mardi 13 janvier les incidents anti-républicains survenus dans certains établissements scolaires. Il prône une meilleure pédagogie auprès des élèves.

FRANCE 2

"Comment se fait-il que dans certains établissements, collèges ou lycées, on ne puisse pas enseigner ce qu'est la Shoah", a dénoncé Manuel Valls dans son discours mardi 13 janvier à l'Assemblée nationale. "Quand on s'attaque aux Juifs de France, on s'attaque à la France et on s'attaque à la conscience universelle, ne l'oublions jamais", a lancé le Premier ministre. Sur le plateau du 13 heures, Michel Richard, du syndicat des personnels de direction de l'éducation nationale, "il y un certain nombre d'établissements dans lesquels les enseignants et les chefs d'établissements rencontrent de grandes difficultés parce que bien évidemment, aborder ces questions nécessite d'avoir un solide bagage personnel de connaissances, mais également des outils pédagogiques pour approcher et faire ce cours". Michel Richard reconnaît qu'aider ces enseignements devient "une urgence". Et pour ce faire, "il faut développer la formation initiale".

Les enseignents ne s'en sortiront pas tout seuls

Dans ces établissements qui posent problème, "il faut laisser à chaque établissement la capacité d'adapter sa réponse en fonction du terrain local. Il ne peut pas y avoir de réponses nationales ou institutionnelles", insiste Michel Richard. "La formation initiale et la formation continue des enseignants sont des outils indispensables si l'on veut mener à bien cette volonté du Premier ministre de faire acquérir par tous les enfants qui sont dans nos établissements ces valeurs de la République". Ces enseignants "ne s'en sortiront pas tout seuls, c'est une évidence". Michel Richard demande ainsi l'aide des établissements, des rectorats et du ministère de l'Éducation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Manuel Valls le 13 janvier 2015 à l\'Assemblée nationale.
Le Premier ministre Manuel Valls le 13 janvier 2015 à l'Assemblée nationale. (CITIZENSIDE / JALLAL SEDDIKI / AFP)