L'appel de Netanyahou aux juifs d'Europe

Après plusieurs actes antisémites, ces dernières semaines, le Premier ministre israélien a appelé les juifs d'Europe à émigrer en Israël.

FRANCE 3

Près de 300 tombes ont été profanées dans le cimetière juif de Sarre-Union en Alsace, dimanche 15 février. Des actes qui interviennent quelques heures après les attentats de Copenhague, et plus d'un mois après la prise d'otages au sein de l'épicerie casher de Paris.
Au lendemain de ces actes, le chef de l'État a déclaré que les juifs de France avaient toute leur place en France alors que le Premier ministre israélien a appelé les juifs d'Europe à venir s'installer en Israël. "Moi je ne partirai jamais. Au contraire, il faut se défendre dans la vie", assure une femme, face à la caméra de France 3.

Une plus grande fermeté

Une autre est plus mitigée. "Nous les juifs, il faut savoir qu'on a des valises dans la tête (...). L'expérience nous a montré que si on part pas assez vite on finit à Auschwitz", lance-t-elle.
Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, demande lui une plus grande fermeté dans la lutte contre l'antisémitisme.
Actuellement, plus de 10 000 militaires sont mobilisés en France pour protéger les lieux sensibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d\'un discours dans la ville de Safed, dans le nord d\'Israël, le 30 octobre 2011.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d'un discours dans la ville de Safed, dans le nord d'Israël, le 30 octobre 2011. (JACK GUEZ / AFP)