Marine Le Pen manifestera à Beaucaire (Gard) et appelle ses partisans à défiler en province

Pour rendre hommage aux victimes des attentats, la présidente du FN refuse de défiler à Paris et appelle ses partisans à en faire autant.

La présidente du Front national arrive à l\'Elysée pour une réunion de crise, le 9 janvier 2005, après l\'attaque du siège de \"Charlie Hebdo\".
La présidente du Front national arrive à l'Elysée pour une réunion de crise, le 9 janvier 2005, après l'attaque du siège de "Charlie Hebdo". (PATRICK KOVARIK / AFP)

Elle refuse de participer à la marche républicaine organisée à Paris. Marine Le Pen manifestera donc à Beaucaire (Gard), municipalité FN, dimanche 11 janvier, annonce Florian Philippot à l'AFP. Après la polémique sur la participation de son parti à ce rassemblement, la présidente du Front national appelle également ses partisans à ne pas défiler à Paris, mais de le faire dans d'autres villes françaises. Elle estime en effet que, dans la capitale, la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats a été "récupérée par [les] partis".

Un cortège "récupéré par l'esprit partisan"

"Nous irons au côté du peuple français, avec le peuple français, un et indivisible, ailleurs que dans le cortège parisien, récupéré hélas par des partis qui représentent ce que les Français détestent : l'esprit partisan, l'électoralisme et la polémique indécente", a déclaré la présidente du FN dans une vidéo diffusée sur le site du parti.