Cet article date de plus de six ans.

Amedy Coulibaly aurait souscrit un prêt de 6 000 euros début décembre

Le preneur d'otages du magasin Hyper Cacher avait indiqué dans une vidéo posthume avoir fourni de l'argent aux frères Kouachi pour préparer l'attaque de "Charlie Hebdo".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la vidéo dans laquelle Amedy Coulibaly revendique l'attaque qui a tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), diffusée sur internet le 11 janvier 2015. ( ARVIX.ORG / FRANCETV INFO)

L'information pourrait, en partie, expliquer comment Amedy Coulibaly a pu fournir "quelques milliers d'euros" aux frères Kouachi, comme il l'avait évoqué dans sa vidéo de revendication posthume. Selon La Voix du Nord, mardi 13 janvier, le preneur d'otages du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris, avait souscrit un prêt de 6 000 euros début décembre auprès de la société Cofidis.

Les organismes de crédit ne demandent jamais à leurs clients à quoi serviront les sommes demandées, souligne le journal, qui a eu accès au dossier de demande de prêt. On y apprend qu'Amedy Coulibaly a déclenché l’option pour recevoir les fonds dès le huitième jour, réduisant ainsi son droit de rétractation de quatorze jours afin d’avoir l’argent plus rapidement, note La Voix du Nord.

Une rémunération de près de 3 000 euros par mois

Amedy Coulibaly avait, en outre, souscrit une assurance décès pour sur ce prêt dont le coût s'élève à 8 316 euros, intérêts compris, sur cinq ans. La première mensualité de remboursement, de 138 euros, devait être prélevée le lundi 5 janvier.

Sur l'avis d'imposition fourni pour la constitution du dossier, La Voix du Nord a constaté qu'Amedy Coulibaly avait déclaré, en 2013, 33 714 euros de revenu imposable. Il a également présenté une fiche de paie datée du mois de novembre provenant d’une entreprise de la région parisienne (qui n’est pas Coca-Cola), qui affiche une rémunération de 2 978 euros. Selon ses dires, il était embauché en CDI depuis mai 2007 dans cette entreprise en tant que chef de projet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.