Amedy Coulibaly revendique l'attaque de Montrouge dans une vidéo posthume publiée sur internet

La séquence a été publiée sur la toile dimanche, deux jours après la mort du preneur d'otages de la porte de Vincennes.

Capture d\'écran d\'une vidéo publiée sur internet le 11 janvier 2015, dans laquelle Amedy Coulibaly revendique l\'attaque qui a coûté la vie à une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine).
Capture d'écran d'une vidéo publiée sur internet le 11 janvier 2015, dans laquelle Amedy Coulibaly revendique l'attaque qui a coûté la vie à une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine). (DR)

La séquence a été publiée sur la toile dimanche 11 janvier, deux jours après la mort du preneur d'otages de la porte de Vincennes. Dans une vidéo posthume diffusée sur internet, Amedy Coulibaly revendique l'attaque à Montrouge (Hauts-de-Seine), au cours de laquelle une policière a été tuée jeudi. Il se revendique du groupe Etat islamique et dit avoir agi en concertation avec les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo.

>>> Attentats : suivez en direct les marches républicaines

Que voit-on précisément sur la vidéo ?

La vidéo, d'une durée de 7 minutes et 17 secondes, montre d'abord des images d'un homme en extérieur, vêtu d'une tenue de sport, puis des armes, avec en fond sonore des chants musulmans.

Un panneau incrusté au montage l'identifie comme Amedy Coulibaly et lui attribue la fusillade de Montrouge (Hauts-de-Seine) et la prise d'otages de la porte de Vincennes, à Paris, qui ont fait cinq victimes au total. Le texte indique que le terroriste a également posé une charge explosive sur le réservoir d'une voiture, charge qui aurait explosé, selon le message.

L'homme apparaît ensuite dans plusieurs séquences. D'abord devant un drapeau islamiste, puis installé dans un canapé, vêtu d'une tenue de camouflage qui ressemble à un gilet pare-balles. Face à la caméra, il ne se présente pas et ne revendique explicitement que son attaque "contre la police", mais précise avoir agi en concertation avec les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo.

S'agit-il vraiment d'Amedy Coulibaly ?

Le parquet de Paris et l'ancien avocat d'Amedy Coulibaly, Me Damien Brossier, ont confirmé au Monde qu'il était bien l'homme qui s'exprimait dans cet enregistrement. Selon Audrey Goutard, journaliste à France 2, les services de renseignements français pensent que la vidéo a été postée de Raqqa en Syrie. 

Selon le quotidien, des réquisitions sont en cours pour faire cesser la diffusion de la séquence, qui a pu être mise en ligne par un complice, après les événements. Elle a très rapidement été retirée du site Dailymotion, mais de multiples copies circulent sur différents sites de partage de vidéo.

Pourquoi francetv info ne diffuse pas la vidéo ?

Francetv info a choisi de ne pas diffuser ces images, en raison de leur caractère propagandiste.