Cet article date de plus de trois ans.

Aulnay-sous-Bois : quatre policiers mis en examen pour violences volontaires, dont un pour viol

Ils sont accusés d'avoir blessé un jeune homme de 22 ans à coups de matraque lors d'une interpellation à la Cité des 3 000, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
C'est à cet endroit de la cité des 3 000, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), que Théo, 22 ans, a été blessé par quatre policiers, jeudi 2 février 2017. (MAXPPP)

Quatre policiers, accusés d'avoir blessé un jeune homme de 22 ans à coups de matraque lors d'une interpellation à la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ont été mis en examen, dimanche 5 février, pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique, avec arme et en réunion suivies d'incapacité de travail supérieure à 8 jours". L'un d'eux l'est également du chef de "viol par personne ayant autorité".

>> Ce que l'on sait de la violente arrestation d'un jeune homme à Aulnay-sous-Bois

Les quatre fonctionnaires ont été placés sous contrôle judiciaire et trois d'entre eux se sont vus interdire d'exercer l'activité de fonctionnaire de police, indique le parquet dans un communiqué, sans plus de précision.

Le quatrième policier également suspendu

Dimanche soir, le ministre de l'Intérieur a décidé d'étendre cette suspension au quatrième policier. Dans un communiqué, Bruno Le Roux "réaffirme avec la plus grande fermeté sa détermination à voir l'exemplarité et le respect guider en permanence l'action et le comportement des forces de l'ordre".

Gravement blessé au niveau de la zone rectale, le jeune homme de 22 ans était toujours hospitalisé dimanche, après avoir été opéré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.