Agression d'un couple juif à Créteil : trois mises en examen

Trois personnes ont été mises en examen ce mercredi pour "association de malfaiteurs" et violences en "raison de l'appartenance religieuse". Elles sont soupçonnées d'avoir agressé un jeune couple lundi à Créteil.

(Le tribunal de grande instance de Créteil © SIPA)

Mercredi Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, avait condamné l'agression d'un jeune couple lundi à Créteil. Trois hommes seraient entrés dans l'appartement du couple. Ils se seraient fait remettre des bijoux et de l'argent avant de violer la jeune femme. Au moment du cambriolage, les trois hommes auraient fait allusion à la confession juive de l'une des deux victimes. C'est qu'a confirmé le jeune homme agressé et très choqué.

"Ils pensaient que les Juifs, ça a de l'argent. C'est comme ça qu'ils me l'ont dit."

"Vous les Juifs, c'était tout le temps répété" (témoignage du jeune homme agressé avec sa compagne lundi à Créteil)
--'--
--'--

Deux auteurs présumés des faits ont été interpellés mardi après-midi à Bonneuil-sur-Marne. La troisième personne a elle été arrêtée mercredi. Et dans la soirée, le parquet a donc mis en examen les deux auteurs présumés pour "viol en réunion", "vol avec armes" séquestration et extorsion suivie de violences en "raison de l'appartenance à une religion". Le troisième homme est lui mis en examen comme complice pour avoir participé au repérage des lieux. 

A lire aussi►►►Cazeneuve évoque le "caractère antisémite avéré" d'une agression à Créteil

 

D'autant que ces trois hommes sont également soupçonnés d'avoir déjà roué de coups un septuagénaire à Créteil le 10 novembre dernier. Là aussi, l'appartenance religieuse de la victime aurait été évoquée. Dans le cadre d'une "association de malfaiteurs", ils devront là aussi répondre de "violences aggravées en raison de l'appartenance à une religion".

A lire aussi ►►►Créteil : un précédent à l’agression présumée antisémite d'un couple