Créteil : un précédent à l’agression présumée antisémite d'un couple

Le parquet de Créteil a ouvert mercredi une information judiciaire après le cambriolage violent ayant eu lieu lundi à Créteil (Val-de-Marne). Une information qui concerne aussi une autre agression. Le trio arrêté s’en serait pris à un retraité en novembre. Dans les deux cas, l’appartenance religieuse des victimes aurait été évoquée.

(Une information judiciaire sur deux agressions ouverte par le parquet au tribunal de grande instance de Créteil © MaxPPP)

Après l’arrestation d’un trio d’agresseurs présumés pour un cambriolage violent lundi à Créteil, le parquet a ouvert une information judiciaire pour ces faits mais pas seulement a fait savoir mercredi le parquet de Créteil dans un communiqué. Les trois hommes sont soupçonnés d'avoir déjà "roué de coups", à Créteil le 10 novembre, un septuagénaire. Dans les deux cas, l’appartenance religieuse des victimes aurait été évoquée.

A LIRE AUSSI  ►►►Le ministre de l'Intérieur "le caractère antisémite" d'une agression à Créteil

Les scénarios se ressemblent. Des faits, selon le communiqué du parquet, aux "similitudes objectives ". Le mois dernier, trois hommes ont pénétré par ruse dans l’appartement d’un retraité de 70 ans, également à Créteil dans le Val-de-Marne. L'homme a été frappé et son appartenance religieuse aurait été évoquée par les agresseurs. C'est probablement d'ailleurs à cette date qu'ils auraient repéré un second domicile, selon le procureur de la république de Créteil.

Vol et viol le 1er décembre

La seconde agression s'est elle déroulée lundi à la mi-journée. Un couple se trouvait dans l’appartement, loué par le père du jeune homme. Les jeunes gens ont été violemment agressés par trois hommes, cagoulés, gantés et armés. Ils se sont emparés de bijoux, d’argent et ils ont réussi à extorquer les codes de cartes bancaires. Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune fille, âgée de 19 ans, aurait été violée.

Rosalie Lafarge fait le point sur la double enquête menée à Créteil dans le Val-de-Marne
--'--
--'--

Des références à la religion supposée ou réelle des victimes

D’après l’avocate des victimes, Séverine Benayoun, les agresseurs ont clairement  évoqué l’appartenance religieuse de leur cible en déclarant d’emblée : "Vous les Juifs, vous avez de l'argent, où est l'argent ?".

"C’est une agression à mobile antisémite" (Maitre Séverine Benayoun)
--'--
--'--

Selon Me Benayoun, le repérage de l'appartement aurait été mené quelques jours avant. Un des individus se serait présenté au domicile du couple agressé, en demandant du sucre, de façon injustifié. Suite à cette visite bizarre, un membre de la famille "avait déposé une main courante ". Autrement dit, le fait avait été signalé à la police. 

Un quartier sous le choc

Cette agression et ces violences ont surpris et choqué le quartier du Port, près du lac de Créteil. Une ville du Val-de-Marne ou vivent 23.000 membres de la communauté juive. 

Le reportage de Mathilde Lemaire à Créteil, quartier du Port
--'--
--'--

Les trois hommes interpellés sont donc soupçonnés d'être impliqués dans les deux agressions. L'information judiciaire est ouverte pour association de malfaiteurs, violences et viol en réunion, vol avec arme, extorsion et violences à raison de l'appartenance religieuse. Ils vont être déférés devant le juge d’instruction et le parquet de Créteil a requis un mandat de dépôt.