Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo A 74 ans, Laurent Spanghero va reprendre l'entreprise qu'il avait créée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La nouvelle société pourrait s'appeler "Les Saveurs Occitanes". Mais plus de la moitié des emplois seront supprimés.

Laurent Spanghero s'est engagé à sauvegarder 90 des 230 emplois du site de la société agroalimentaire Spanghero à Castelnaudary (Aude), menacée de disparition par le scandale de la viande de cheval. Membre d'une famille illustre du rugby français, l'homme à l'accent rocailleux se pose en sauveur de la société qu'il avait fondée avec son frère Claude en 1970, avant de la céder en 2009 à la coopérative basque Lur Berri.

"Nous arriverons tous ensemble à sortir cette entreprise de la galère dans laquelle elle est, parce que jamais je n'aurais imaginé que cette entreprise pourrait fermer", a déclaré Laurent Spanghero devant les salariés réunis sur le site de Castelnaudary. La nouvelle a été accueillie dans un mélange de soulagement et de scepticisme par les employés que Laurent Spanghero est venu immédiatement rencontrer, en leur lançant : "Je ne suis pas magicien". Voici le compte-rendu en images de la rencontre de ce vendredi 5 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.