Attaque à Pantin : les deux malfaiteurs toujours recherchés

Dans la nuit du dimanche 16 août, deux hommes se sont introduits dans un garage du ministère de l'Intérieur. Un policier a été légèrement blessé.

FRANCE 3

Toute la matinée du dimanche 16 août, le quartier abritant le bâtiment du ministère de l'Intérieur à Pantin, a été bouclé. Les hommes du Raid ont passé au peigne fin ce site protégé à la recherche des deux hommes qui ont pris la fuite après un cambriolage qui aurait mal tourné.
Tout commence vers deux heures du matin, cette nuit à Pantin, dans un garage automobile de la police nationale. Deux hommes cagoulés pénètrent illégalement sur ce site du ministère de l'Intérieur. Ils tombent nez à nez avec un policier qui faisait sa ronde, lui dérobent son arme et le blessent légèrement.

Beaucoup d'inconnues

"On ne sait pas quelles sont leurs motivations", indique le porte-parole du ministère de l'Intérieur au micro de France 3. "Est-ce qu'ils ont particulièrement ciblé ce site policier, ce site du ministère de l'Intérieur, est-ce qu'ils savaient qu'il y avait des véhicules à l'intérieur ?", s'interroge encore le porte-parole. De l'extérieur, aucun panneau n'indique qu'il s'agit d'un bâtiment officiel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d\'un garage du ministère de l\'Intérieur, où un agent a été blessé par balle.
Des policiers patrouillent à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 16 août 2015, à proximité d'un garage du ministère de l'Intérieur, où un agent a été blessé par balle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)