Charente-Maritime : un hôpital suspend un anesthésiste à la suite d'un scandale de pédopornographie

L'hôpital de Jonzac (Charente-Maritime) a décidé de suspendre son anesthésiste après avoir découvert qu'il avait été condamné par le passé pour détention et diffusion d'images pédopornographiques.

FRANCEINFO

En Charente-Maritime, l'hôpital de Jonzac est encore sous le choc. L'établissement a décidé de suspendre un anesthésiste qu'il employait. Cette décision faite suite aux révélations de la cellule investigation de Radio France. Quatre ans avant d'intégrer le service, cet homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour détention et diffusion d'images pédopornographiques. Une sanction dont n'était pas au courant son employeur.

Le personnel sous le choc

Cette annonce a choqué une grande partie du personnel. "Je suis abasourdie, je n'ai pas de mots. Je suis choquée", confie une femme. "Cela peut effectivement poser le problème du recrutement. Est-ce que donc il ne va pas falloir être beaucoup plus vigilant ? " C'est un nouveau scandale pour cet hôpital qui avait déjà employé Joël Le Scouarnec, un chirurgien soupçonné d'avoir agressé près de 349 enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants dans un hôpital (illustration).
Des soignants dans un hôpital (illustration). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)