Affaire Le Scouarnec

Ce pourrait être une affaire de pédophilie d'ampleur inédite en France. Le 18 novembre 2019, la justice française a annoncé avoir identifié "250 victimes potentielles" de Joël Le Scouarnec, chirurgien à la retraite, suspecté de viols et agressions sexuelles sur des patients mineurs durant ses 30 ans de carrière. 

Ce praticien est incarcéré depuis 2017 et sa mise en examen dans un premier volet de l'affaire, pour quatre "viols et agressions sexuelles" sur des mineures. Il avait été dénoncé par sa voisine de 6 ans. Joël Le Scouarnec devra répondre du 13 au 17 mars devant la cour d'assises de Saintes (Charente-Maritime) de ces accusations. Des faits qui remontent à la période 1989-2017.

Mais la liste des accusations s'allonge contre l'ancien praticien, qui fut en poste à Vannes,  Lorient (Morbihan), Quimperlé (Finistère), Loches (Indre-et-Loire) ou encore Jonzac (Charente-Maritime). A la suite de la plainte en 2017, les enquêteurs ont en effet découvert à son domicile de mystérieux carnets comprenant près de 200 noms d'enfants. Une enquête préliminaire est toujours en cours dans ce second volet. 

12