Affaire Estelle Mouzin : Michel Fourniret et Monique Olivier dans les Ardennes la semaine prochaine

Les enquêteurs entendent confronter Michel Fourniret aux lieux qu'il a fréquentés pour tenter de faire remonter des souvenirs, alors qu'il souffre de problèmes de mémoire et que son état neurologique se dégrade.

Article rédigé par
Margaux Stive - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michel Fourniret et Monique Olivier, son ex-épouse. (YVES BOUCAU/EPA/MAXPPP - DENIS CHARLET/AFP)

Dans l'affaire de la disparition d'Estelle Mouzin, la justice va emmener Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier dans les Ardennes à partir de lundi 26 octobre, selon les informations recueillies par franceinfo de source proche du dossier. Les enquêteurs vont notamment emmener Michel Fourniret et Monique Olivier à Ville-sur-Lumes (Ardennes), là où se trouve l'ancienne maison de la sœur de Michel Fourniret. Monique Olivier affirme que la fillette a été séquestrée et tuée dans cette maison.

Michel Fourniret, mis en examen en novembre 2019 pour "enlèvement et séquestration suivis de mort", avait fini par avouer en mars sa responsabilité dans l'affaire : "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute", avait-il déclaré à la juge. Il avait aussi estimé "pertinent" le fait que le corps de la fillette puisse se trouver dans l'une de ses anciennes propriétés des Ardennes. En août, Monique Olivier avait été à son tour mise en examen, pour "complicité". Des traces ADN d'Estelle Mouzin avaient été découvertes sur un matelas. Un possible déplacement au château de Sautou, ancienne demeure du tueur en série est également envisagé.

Un précédent déplacement à Guermantes

Selon une source proche du dossier, il ne s'agit pas à proprement parler d'une reconstitution. Les enquêteurs entendent confronter Michel Fourniret aux lieux qu'il a fréquentés pour tenter de faire remonter des souvenirs, alors qu'il souffre de problèmes de mémoire et que son état neurologique se dégrade.

Ce déplacement peut durer une semaine, mais peut être également plus court en fonction des déclarations de Michel Fourniret et de son état de santé. Une première confrontation entre Michel Fourniret avait eu lieu le 15 octobre dernier à Guermantes (Seine-et-Marne) sur les lieux de la disparition d'Estelle Mouzin le 9 janvier 2003.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.