Affaire Estelle Mouzin : Michel Fourniret a enlevé et tué la fillette, d'après son ex-épouse Monique Olivier

Monique Olivier a affirmé à la juge que Michel Fourniret avait enlevé Estelle Mouzin, qu'il l'avait emmenée dans la maison de Ville-sur-Lumes dans les Ardennes, avant de la tuer, selon le récit de son avocat.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Monique Olivier, le 2 octobre 2018. (ROMAIN BLANC / MAXPPP)

Monique Olivier a affirmé au juge que Michel Fourniret avait enlevé Estelle Mouzin, qu'il l'avait emmenée dans la maison de sa soeur de Ville-sur-Lumes dans les Ardennes le 9 janvier 2003 vers 18 heures, avant de la violer et de l'étrangler, a appris franceinfo auprès de l'avocat de Monique Olivier, Richard Delgenes, vendredi 21 août. Monique Olivier a également expliqué qu'elle n'était pas présente lors de l'enlèvement ni lors de la séquestration et que ce soir-là Michel Fourniret est rentré à 4 heures du matin, selon les propos rapportés par son avocat.

Au vu de ses déclarations, Monique Olivier est "passée du statut assisté à celui de mise en examen" pour "complicité d'enlèvement et séquestration suivis de mort" dans cette affaire, précise l'avocat. "Je pense qu'on connaît désormais ce qui s'est passé pour Estelle Mouzin et qui l'a tuée", a déclaré ce vendredi midi Richard Delgenes. Monique Olivier est entendue depuis mardi par la juge qui instruit le dossier sur la disparition d'Estelle Mouzin à Guermantes, en Seine-et-Marne en 2003. La fillette avait 9 ans lors de sa disparition. Des traces d'ADN partiel d'Estelle Mouzin ont été retrouvées sur un matelas au sein de la maison de Ville-sur-Lumes, a par ailleurs précisé l'avocat de Monique Olivier, Richard Delgenes, à France Inter.

Dans cette affaire, Michel Fourniret a été mis en examen en novembre 2019 pour "complicité d'enlèvement et séquestration suivis de mort". En mars 2020, il a avoué "à deux reprises" le meurtre de la fillette, selon maître Seban. En juin 2020, des fouilles avaient été entreprises dans la maison de Ville-sur-Lumes, mais n'avaient pas permis de retrouver le corps d'Estelle.

L'"espoir" de trouver le corps pour la famille

"Il y a de la colère parce que ça fait" des années "que nous disons à la justice que c'est la piste Fourniret qui est la piste la plus solide et qu'il faut la travailler, et puis l'espoir qu'on sache où est le corps d'Estelle pour qu'il soit rendu à sa famille", a réagi sur franceinfo Didier Seban, l'un des avocats de la famille Mouzin.

"Tous les éléments mènent au couple Fourniret, cela fait des années que ça les met en cause, nous avons les éléments pour dire que c'est eux. Il faut terminer cette enquête et donner la vérité à la famille qui l'attend depuis si longtemps", a poursuivi maître Seban, qui précise que Michel Fourniret doit être entendu la semaine prochaine.

Michel Fourniret, surnommé "l'Ogre des Ardennes", a été déclaré coupable en 2008 des meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes, survenus entre 1987 et 2001. Il a été condamné à la perpétuité incompressible, avant d'être à nouveau condamné en 2018 pour un assassinat crapuleux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.