Affaire Grégory : trois personnes en garde à vue

De nouvelles expertises graphologiques ont permis de faire avancer l'enquête qui porte sur l'affaire Grégory, cet enfant disparu le 16 octobre 1984. Trois personnes ont été interpellées ce mercredi 14 juin.

FRANCE 2

Ce mercredi 14 juin, les gendarmes ont interpellé le grand-oncle et la grande tante, du petit Gregory, chez eux dans les Vosges. Ils ont été placés en garde à vue, ainsi que la belle-sœur de Jean-Marie Villemin, le père de l'enfant. À quelques mètres, les grands-parents de Gregory ont été entendus chez eux par les enquêteurs compte tenu du fait de leur âge et de leur état de santé.

"Un pas-de-géant"

Tous avaient pourtant déjà été entendus après la disparition de l'enfant le 16 octobre 1984. Mais de nouvelles expertises graphologiques semblent interpeller les enquêteurs. Principalement celles concernant la lettre du corbeau. Ce soir l'avocat des parents Christine et Jean-Marie Villemin se dit confiant. "Je crois qu'aujourd'hui nous avons fait un pas de géant sur le chemin de la vérité",a déclaré Me Thierry Moser

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée du petit Grégory Villemin, retrouvé noyé le 16 octobre 1984 alors qu\'il avait 4 ans, pieds et mains liés dans la Vologne (Vosges).
Photo non datée du petit Grégory Villemin, retrouvé noyé le 16 octobre 1984 alors qu'il avait 4 ans, pieds et mains liés dans la Vologne (Vosges). (AFP)