Affaire Gregory : la garde à vue de Murielle Bolle annulée

Nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory. La Cour d'appel de Paris a annulé la garde à vue de 1984 de Murielle Bolle.

FRANCEINFO

L'affaire Grégory n'a toujours pas révélé tous ses secrets mais une nouvelle décision pourrait relancer l'enquête. Jeudi 16 janvier, la Cour d'appel de Paris a décidé d'annuler la garde à vue de 1984 de Murielle Bolle. "Nous sommes satisfaits de la décision qui a été rendue, même si la garde à vue qui est annulée, c'est la garde à vue au sens strict. C'est-à-dire ce qui a été indiqué par Murielle à partir du moment où les gendarmes ont indiqué qu'elle était en garde à vue", souligne son avocat Jean-Paul Teissonnière.

Certaines de ses déclarations restent utilisables

Malgré cette annulation, la justice conserve les déclarations de Murielle Bolle devant le juge Lambert. Elle confirmait ses accusations contre son beau-frère Bernard Laroche qui aurait selon elle kidnappé le petit Grégory. Juste avant la garde à vue, la jeune femme avait aussi donné une version crédible de l'enlèvement : ces déclarations ne sont, elles, pas annulées. Grégory a été retrouvé mort en Vologne (Vosges).

Murielle Bolle, le 30 juin 1986 au Palais de justice de Dijon.
Murielle Bolle, le 30 juin 1986 au Palais de justice de Dijon. (ERIC FEFERBERG / AFP)