Pédophilie : "Elle évacue cela dans son journal", raconte le père d'une victime

Le directeur de l'école de Villefontaine, accusé de viols sur mineurs, avait fait part de ses craintes de passer à l'acte alors qu'il était entendu dans une affaire de téléchargement d'images pédopornographiques en 2008. Le père d'une victime sort de son silence.

FRANCE 2

La révélation a suscité l'indignation à Villefontaine. Alors qu'il était en garde à vue pour détention d'images pédopornographiques en 2008, le directeur d'une école primaire avait confié ses craintes de passer à l'acte. Cinq ans après, il est mis en examen et écroué pour viols sur mineurs. Aujourd'hui, le père de l'une des victimes est sous le choc. Il a décidé de sortir de son silence.

La justice n'avait pas prévenu l'Éducation nationale

"Elle m'a absolument tout raconté, dans le moindre détail. J'ai pu comprendre l'horreur de la chose", raconte ce père de famille au micro de France 2. "Il n'y avait aucun signe pour pouvoir déceler les agissements du maître", regrette-t-il.

Depuis cette dernière révélation, le père de famille est dévasté. "Je ne comprends pas comment la justice a pu remettre dans le circuit une personne qui dit explicitement qu'il ne sait pas s'il pourra se retenir", souffle-t-il. L'heure est désormais à la reconstruction de sa petite fille, âgée de 6 ans. "Elle essaye d'évacuer ça à travers son journal intime, en parlant avec nous".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'école primaire de Villefontaine (Isère) dont le directeur a été mis en examen, le 25 mars 2015, pour viols et agressions sexuelles sur mineurs.
L'école primaire de Villefontaine (Isère) dont le directeur a été mis en examen, le 25 mars 2015, pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)