Cet article date de plus de cinq ans.

Accident TGV Est : une erreur de calcul en cause

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Accident TGV Est : une erreur de calcul en cause
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le 14 novembre, le déraillement d'une rame d'essai du TGV Est faisait 11 morts. Un rapport d'étape confirme l'erreur humaine et mentionne des erreurs de calcul.

Des calculs de vitesse erronés, selon des experts voici ce qui aurait causé le déraillement de cette rame d'essai du TGV Est qui avait fait 11 morts et 42 blessés. Le 14 novembre dernier, le TGV est lancé à pleine vitesse, 330 km/h à l'approche de ce virage. Selon les experts, c'est ici au kilomètre 400, trois kilomètres en amont qu'il aurait fallu freiner. Mais la feuille de route des conducteurs ne prévoit un freinage qu'un kilomètre plus loin, première erreur.

Double erreur humaine

Deuxième erreur, un cadre de la SNCF décide de retarder encore le moment du freinage, au kilomètre 402, résultat le train aborde le virage beaucoup trop vite 243 km/h au lieu de 176 prévus. Une double erreur humaine dénoncée par le frère d'une des victimes. Selon l'avocat des familles des victimes, la SNCF a sous-estimé les risques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.