Cet article date de plus de quatre ans.

AZF : 15 ans après l'explosion, un troisième procès s'ouvre ce mardi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
AZF : 15 ans après l'explosion, un troisième procès s'ouvre ce mardi
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

53 jours d'audience sont prévus à partir de mardi 24 janvier, à Paris, pour tenter de lever le mystère sur les raisons de l'explosion du site de Toulouse, en septembre 2001.

15 ans après l'explosion du site AZF à Toulouse, qui a coûté la vie à 31 personnes, les responsabilités ne sont toujours pas établies. "Cela explique que l'on en soit à un troisième procès, même si les milliers de victimes de la catastrophe ont déjà été indemnisées", explique Clément Weill-Raynal, en direct du Palais de justice de Paris.

53 jours d'audience

Mais sur le plan pénal, aucun coupable n'a pu être désigné parce qu'on ignore les causes exactes de l'explosion. En 2009, lors du premier procès, le patron de l'usine AZF de Toulouse a été relaxé au bénéfice du doute. "En 2012, lors du procès en appel, il a été condamné avant que la Cour de cassation n'annule cette décision", précise le journaliste. Ce qui fait que l'on se retrouve aujourd'hui avec un troisième procès, 15 ans après les faits. Il va durer jusqu'au mois de mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.