Retour sur les drames de la route les plus meurtriers de France

La collision de Puisseguin n'est pas la plus meurtrière qu'ait connu l'Hexagone. D'autres drames ont marqué les mémoires.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au moins 42 personnes sont mortes ce vendredi 23 octobre à Puisseguin (Gironde) dans un accident entre un car de tourisme transportant des personnes âgées et un camion. C'est la catastrophe de la route la plus meurtrière depuis 1982.

Le 31 juillet 1982, la France est en deuil après le drame de Beaune (Côte-d'Or). Ce jour-là, deux autocars transportent des enfants se rendant en colonie de vacances. Il pleut, la circulation est dense et le carambolage inévitable. Six véhicules s'enflamment. 53 personnes sont tuées, dont 44 enfants. Les freins d'un car étaient en mauvais état. Depuis, la vitesse maximale des cars est réduite et les chauffeurs doivent se reposer régulièrement.

Des comportements dangereux

Ces dernières règles n'ont pas été respectées lors de l'accident de Roquemaure (Gard) en 1995. Un car espagnol roule alors à 110 km/h quand il percute un semi-remorque, se couche et glisse sur une centaine de mètres. Bilan : 23 morts. Le chauffeur, qui roulait trop vite et ne s'était pas reposé, est condamné à deux ans de prison.

En mai 2003 à Dardilly (Rhône), un car roulant trop vite sous la pluie devient hors de contrôle. 28 personnes sont tuées. Depuis, le port de la ceinture est obligatoire dans les cars. En juillet 2007 enfin, un car ignore l'interdiction d'emprunter une longue descente à Laffrey (Isère). Incapable de freiner, il dégringole et prend feu. L'accident coûte la vie à 26 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Violent accident à Beaune (Côte-d\'Or) qui avait causé la mort de 53 personnes le 31 juillet 1982.
Violent accident à Beaune (Côte-d'Or) qui avait causé la mort de 53 personnes le 31 juillet 1982. (ERIC FEFERBERG / AFP)