Résumé de l'élection

Les élections municipales ont eu lieu à Saint-Priest, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. Il se peut que les dernières précautions concernant le coronavirus aient incité les électeurs à rester à leur domicile lors de ces élections. En effet, on enregistre une participation peu élevée, à seulement 31,60 %. On observe que le taux de participation départemental (Rhône) a baissé par rapport au scrutin précédent : 64,45 % contre 45,75 % cette année.

Dès le premier tour, la liste en tête des voix emporte 50 % des sièges si elle dispose de la majorité absolue. En outre, le reste des sièges est distribué proportionnellement entre l'ensemble des listes ayant remporté au moins 5 % des votes.

Élections municipales 2020 à Saint-Priest : quels sont les résultats du 1er tour ?

Les 43 conseillers municipaux de Saint-Priest (69) ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 64,38 % des suffrages, Gilles Gascon, de la liste des Républicains, se retrouve en tête du 1er tour des municipales. 37, tel est le nombre de places que la liste a gagnées. En ce qui concerne Wafia Zak (ACTES Alliance Citoyenne pour la Transition Ecologique et Sociale), 13,71 % des votes lui reviennent. Les élus de sa liste au conseil municipal sont 3. À la fin du vote, les listes de Philippe Rolland (RASSEMBLEMENT CITOYEN POUR SAINT-PRIEST, 2 sièges) et Izzet Doganel (Un temps d'avance pour Saint-Priest, 1 siège) rassemblent aussi plusieurs membres du conseil municipal.

Parmi les citoyens de cette ville, 1,83 % ont choisi le bulletin blanc. Certains bulletins - 2,50 % exactement - étaient, de plus, invalides.

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux vient celle du maire. Élu parmi les membres du conseil municipal, il en fait également partie.

Résultats Saint-Priest

Abstention : 68.4% Participation : 31.6%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Gilles Gascon, Les Républicains, , 64.38%, 5582 votes

    37 élu·e·s

    Gilles Gascon
    Les Républicains
    SAINT-PRIEST NOTRE AVENIR

    64.38 %

    5582 votes

  • 2, Wafia Zak, Divers gauche, , 13.71%, 1189 votes

    3 élu·e·s

    Wafia Zak
    Divers gauche
    ACTES (Alliance Citoyenne pour la Transition Ecologique et Sociale)

    13.71 %

    1189 votes

  • 3, Philippe Rolland, Parti socialiste, , 11.41%, 990 votes

    2 élu·e·s

    Philippe Rolland
    Parti socialiste
    RASSEMBLEMENT CITOYEN POUR SAINT-PRIEST

    11.41 %

    990 votes

  • 4, Izzet Doganel, Divers centre, , 8.35%, 724 votes

    1 élu·e

    Izzet Doganel
    Divers centre
    Un temps d'avance pour Saint-Priest

    8.35 %

    724 votes

  • 5, Jean-charles Fagnou, Extrême gauche, , 2.13%, 185 votes

    Jean-charles Fagnou
    Extrême gauche
    Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs

    2.13 %

    185 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 42535 habitants
  • 28680 inscrits
  • Votants9063 inscrits 31.6%
  • Abstentionnistes19617 inscrits 68.4%
  • Votes blancs166 inscrits 1.83%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 43/43

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Priest : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 et 22 mars 2020. Vous vivez à Saint-Priest ? Voici les candidats en lice dans votre ville !

À Saint-Priest, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Les candidats officiels de Saint-Priest pour les élections municipales 2020, à savoir ceux ayant soumis leur candidature avant le 27 février, sont les suivants. Gilles Gascon, représentant les Républicains et étant maire en fonction de Saint-Priest, est candidat à sa réélection. Il se présente avec la liste SAINT-PRIEST NOTRE AVENIR. De plus, Jean-Charles Fagnou a déposé sa candidature. Il sera la tête de liste de Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs et le représentant de l'Extrême gauche. Se rajoutent également les candidatures de Wafia Zak de la Gauche, tête de liste de "ACTES (Alliance Citoyenne pour la Transition Ecologique et Sociale)", Philippe Rolland du Parti Socialiste, tête de liste de "RASSEMBLEMENT CITOYEN POUR SAINT-PRIEST" et Izzet Doganel du Centre, tête de liste de "Un temps d'avance pour Saint-Priest".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Priest ?

À l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la ville de Saint-Priest sera connu. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous résidez ou vous acquittez d'impôts dans cette commune, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut toutefois que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales san-priodes.

Municipales, zoom sur 2014

Les habitants de Saint-Priest désignaient les membres du conseil municipal au moyen d'un scrutin proportionnel de liste, les 23 et 30 mars 2014.
À cette époque, c'est la droite qui avait les faveurs des électeurs de Saint-Priest, comme dans la plupart des municipalités françaises. Avec 46,06 %, la liste NOTRE VILLE NOTRE AVENIR, liée à l'Union pour un Mouvement Populaire, avait fait un joli score durant le second tour, lui permettant de remporter 32 sièges sur les 43 possibles. Nuançant les chiffres avancés précédemment, c'est à la deuxième place que la liste AVEC MARINE DAVID EN TOUTE CONFIANCE avait terminé ce scrutin. Elle obtenait par conséquent 8 sièges.
Le taux de participation, en temps normal assez élevé pour ce type d'élection, était en baisse. Il était de 54,55 % dans le cadre de ces élections municipales, contre 57,35 % en 2008.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats de différents scrutins ?

Il est intéressant de noter que le paysage politique des Présidentielles de 2017 est identique à celui d'aujourd'hui. Les candidats favoris au premier tour étaient Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avec 24,53 % des suffrages, suivi de Marine Le Pen (Front national) avec 23,14 %, et Emmanuel Macron, derrière, avec 22,18 %. Avec 65,34 % des votes, le choix des résidents de Saint-Priest s'est fait en faveur d'Emmanuel Macron. Le nombre d'électeurs parmi les habitants de Saint-Priest s'élevait à 19 201 au second tour, soit 68,52 % de participation.
Il y aura eu 25,23 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) lors des Européennes de 2019, et 21,17 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.
Un moyen sûr de savoir si cette tendance s'inscrira dans le temps : observer si elle réapparaît aux élections municipales 2020.

Quelques informations sur Saint-Priest

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'analyse permet de cerner l'environnement d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Que peut-on savoir des résidents de Saint-Priest ?

Saint-Priest, ville du Rhône, est habitée par 46 207 résidents. Métropole de Lyon rassemble Saint-Priest avec plusieurs communes voisines, telles que Vernaison, Cailloux-sur-Fontaines ou Lissieu. Les habitants de Saint-Priest sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 18,69 % ont entre 15 et 24 ans. Saint-Priest est une ville très cosmopolite, 17,70 % de ses résidents sont issus de l'immigration.

Saint-Priest : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Les chiffres qui suivent apportent une bonne visibilité sur l'état des emplois à Saint-Priest. Près de 20 696 San-Priods travaillent. Ils constituent 45,77 % des habitants. La ville dénombre essentiellement des employés et professions intermédiaires (57,32 %). Presque 15 % des San-Priods actifs sont à la recherche d'un travail. Une majeure partie de ces résidents au chômage sont des hommes.
En 2016, les San-Priods ont gagné en moyenne 19 394 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €). Le taux de pauvreté correspond à 17 % de la population et concerne principalement les plus de 75 ans. Les 10 % les plus modestes touchent 10 389 € par an quand les 10 % les plus aisés perçoivent 32 338 € par an.
Enfin, le marché immobilier est un très bon indicateur du dynamisme d'une commune : les San-Priods sont-ils plutôt locataires ou propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou bien des appartements ? Au niveau de la location, on remarque que les San-Priods louent plus souvent les appartements HLM de 4 pièces ainsi que les appartements HLM de 3 pièces. Ils sont presque 10 % à louer le premier type d'habitation et 8 % le second. À Saint-Priest, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 4 pièces à 8 % et sont 12 % à investir dans un appartement de 4 pièces.

Comment définir le cadre de vie à Saint-Priest ?

Saint-Priest est une commune où les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas. Pour pouvoir se soigner intra-muros, il y a 17 urgences, maternités ou pharmacies. On compte, dans la commune, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 10 382 enfants, âgés de ​0 à 15 ans ainsi que 11 crèches et ​ 28 établissements scolaires. La gare de Saint-Priest voit circuler plus de 100 000 passagers chaque année.
Saint-Priest reste une commune régulièrement polluée. La qualité de l'air : votre agglomération présente un indice de qualité de l'air de 4,64 en moyenne cette année selon l'indice Atmo. Il est calculé en fonction des niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre et également l'ozone. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.