Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les habitants de Job ont voté pour les élections municipales. Possible effet de la pandémie de coronavirus, on constate que pour ces élections, la ville enregistre un taux de participation de seulement 45,91 %. Cette année, la part d'électeurs du Puy-de-Dôme s'étant déplacés aux bureaux de vote (62,25 %) a baissé en comparaison avec l'élection précédente (77,10 %).

Lorsqu'une liste est élue avec la majorité absolue à l'issue du premier tour, elle constitue d'office 50 % du conseil. Le reste des places est quant à lui distribué proportionnellement entre l'ensemble des listes ayant emporté au moins 5 % des voix.

Quelles listes les citoyens de Job ont-ils privilégiées au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Job (63), l'ensemble des 15 sièges à remporter a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020. En première position du premier tour des élections municipales, François Dauphin récolte 100 % des votes. 15 candidats issus de sa liste figureront au conseil municipal.

Certains citoyens de ce village ont préféré voter blanc (3,10 %). D'autres ont déposé un bulletin nul dans les urnes (10,34 %).

Comme les nouveaux conseillers municipaux ont été désignés, il est maintenant temps pour eux de choisir qui, dans leurs rangs, deviendra maire.

Résultats du premier tour - Job

Abstention : 54.09% Participation : 45.91%

Article à la une des élections

Présidentielle de 2022 : les partis, en désamour... mais incontournables

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Job : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées dans le cadre d'un renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises. Pour faciliter vos recherches, voici la liste des candidats de la ville de Job.

À Job, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

À Job, une seule liste est en lice aux Municipales 2020 : Être réélu à la mairie de Job en portant la liste "ENSEMBLE POUR JOB" est l'ambition de François Dauphin, maire actuel.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Job ?

Les 15 et 22 mars 2020, les résidents de Job éliront leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Afin de voter lors de cette élection, plusieurs conditions doivent être remplies : il faut être majeur, payer ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières Municipales (2014) ?

Les membres du conseil municipal de la commune de Job avaient été désignés les 23 et 30 mars 2014, à l'aide d'un scrutin proportionnel de liste.
À cette époque, c'est la droite qui avait les faveurs des électeurs de Job, comme dans la majorité des villes françaises. La liste de la Droite, nommée ENSEMBLE POUR JOB, avait remporté le premier tour, avec un résultat de 60,56 %. Elle avait donc décroché 12 sièges au conseil, sur les 15 à pourvoir. Nuançant cette tendance, les électeurs de la ville plaçaient la liste VIVRE A JOB à la deuxième position du scrutin, lui allouant 3 sièges au conseil.
En 2008, la participation aux Municipales s'élevait à 77,65 %. En principe assez élevée, celle-ci fut en légère baisse au moment de l'élection suivante. La participation était en effet de 76,82 %.

D'autres scrutins ont-ils traduit la même tendance ?

Les scores des Présidentielles dévoilent le contexte politique de 2017, qui semble identique à celui d'aujourd'hui. On relève une différence dans les scores du premier tour : Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) se trouve derrière dans le classement avec 17,95 % des votes, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part réunissaient respectivement 28,35 % et 21,57 % des suffrages. Les habitants de Job ont donc choisi Emmanuel Macron au second tour (61,22 %). À noter : le taux de participation était de 79,4 %.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 25,77 % des voix lors des Européennes de 2019. Cependant, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a marqué des points avec 15,05 % des votes.
Les élections municipales 2020 préciseront si cette évolution a continué dans la durée.

Job : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux cerner les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Plusieurs informations sur la population de Job

Job est une municipalité du Puy-de-Dôme de 1 018 habitants. Job fait partie de la Communauté de Communes Ambert Livradois Forez dont le but est d'assurer le contact entre les villes voisines, comme Saint-Bonnet-le-Bourg, Auzelles ou bien Saint-Clément-de-Valorgue. Si 26,64 % des Joviens ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les populations immigrées sont peu représentées à Job, avec 1,77 % des résidents.

Peut-on affirmer que Job offre un niveau de vie confortable à ses citoyens ?

Grâce aux chiffres suivants, on peut avoir une image d'ensemble du marché de l'emploi à Job. Au sein de la commune, on enregistre surtout des ouvriers et employés (65,06 % des actifs). La ville est fréquentée par 46,53 % de travailleurs (471 Joviens). 7 %, c'est la part des demandeurs d'emploi dans les résidents joviens. Une majeure partie sont des hommes.
Globalement, le niveau de vie des Joviens est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était de 20 000 €. À Job, il s'élevait à 21 213 € par an au cours de l'année 2016.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Au sein de la ville jovienne, les logements les plus populaires chez les locataires sont les appartements non HLM de 2 pièces (environ 3 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 2 %). À Job, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à un peu plus du quart et sont environ 25 % à investir dans une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on évoque Job ?

Pour satisfaire les besoins des habitants de Job, il est indéniable que les infrastructures manquent un peu, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On recense 151 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la commune.
La pollution est également un facteur à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une commune. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux exigences de qualité que ce soit sur le plan microbiologique que physico-chimique. D'après L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau est à 50 % conforme sur ces deux plans.