← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Louis

Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 que se sont déroulées les municipales dans la ville de Saint-Louis. Peu de personnes se sont rendues aux urnes (49,45 %), la pandémie de coronavirus ayant sans doute incité les électeurs à rester chez eux. La participation dans le département de la Moselle a baissé par rapport au précédent scrutin : 73,41 % contre 56,67 % cette année.

Le rôle de conseiller municipal n'est pas attribué à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les voix de plus du quart des inscrits et d'au moins 50 % des électeurs.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Saint-Louis ?

À Saint-Louis (57), l'ensemble des 15 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyé dès le premier tour des municipales 2020. Avec 92,45 % des suffrages, Joël Wilhelm se retrouve en première place du 1er tour des élections municipales. 92,07 % des votants ont arrêté leur choix sur Grégory Mutz. Le candidat Jean-Michel Jung, en atteignant un score de 91,69 %, gagne la troisième position. De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un chiffre élevé : Yannick Wein (90,56 %), Nicole Becker (88,67 %), Audrey Jung (88,67 %), André Wishaupt (88,30 %), Gilbert Fixaris (87,92 %), Rémy Kremer (85,28 %), Pierre Brucker (84,90 %), Corinne Boet (83,77 %), Pierre-Paul Trapp (83,77 %), Benoît Brunner (83,39 %), Guillaume Fischer (82,26 %) et Cindy Fixaris (58,11 %).

Après la comptabilisation des votes, il a été établi que, dans ce village, il y a eu des bulletins blancs (0,74 %) et des votes invalides (1,48 %).

Le ou la prochain(e) maire va à présent être désigné(e) par et parmi les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Saint-Louis

Abstention : 50.55% Participation : 49.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Joël WILHELM, 92.45%



    Joël WILHELM

    92.45 %

    245 votes

  • Grégory MUTZ, 92.07%



    Grégory MUTZ

    92.07 %

    244 votes

  • Jean-Michel JUNG, 91.69%



    Jean-Michel JUNG

    91.69 %

    243 votes

  • Yannick WEIN, 90.56%



    Yannick WEIN

    90.56 %

    240 votes

  • Nicole BECKER, 88.67%



    Nicole BECKER

    88.67 %

    235 votes

  • Audrey JUNG, 88.67%



    Audrey JUNG

    88.67 %

    235 votes

  • André WISHAUPT, 88.3%



    André WISHAUPT

    88.3 %

    234 votes

  • Gilbert FIXARIS, 87.92%



    Gilbert FIXARIS

    87.92 %

    233 votes

  • Rémy KREMER, 85.28%



    Rémy KREMER

    85.28 %

    226 votes

  • Pierre BRUCKER, 84.9%



    Pierre BRUCKER

    84.9 %

    225 votes

  • Corinne BOET, 83.77%



    Corinne BOET

    83.77 %

    222 votes

  • Pierre-Paul TRAPP, 83.77%



    Pierre-Paul TRAPP

    83.77 %

    222 votes

  • Benoît BRUNNER, 83.39%



    Benoît BRUNNER

    83.39 %

    221 votes

  • Guillaume FISCHER, 82.26%



    Guillaume FISCHER

    82.26 %

    218 votes

  • Cindy FIXARIS, 58.11%



    Cindy FIXARIS

    58.11 %

    154 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 676 habitants
  • 548 inscrits
  • Votants271 inscrits 49.45%
  • Abstentionnistes277 inscrits 50.55%
  • Votes blancs2 inscrits 0.74%

Saint-Louis : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux électeurs de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont enregistrés.

Qui sera en lice à Saint-Louis pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Gilbert Fixaris, maire actuel, est candidat à sa réélection. Nicole Becker a validé sa candidature. Les élections municipales 2014 lui avaient permis d'obtenir un siège au conseil municipal. Ils sont également candidats : Corinne Boet, Pierre Brucker, Benoît Brunner, Guillaume Fischer, Cindy Fixaris, Audrey Jung, Jean-Michel Jung, Rémy Kremer, Grégory Mutz, Pierre-Paul Trapp, Yannick Wein, Joël Wilhelm et André Wishaupt.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des habitants présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus au premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront remporter une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Louis ?

Le nouveau conseil municipal de Saint-Louis sera choisi dans le cadre des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Comme pour tous les suffrages en France, on doit avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres conditions sont requises par la loi. Il faut payer ses impôts ou résider dans la commune, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Quelle était la donne politique en 2014, à l'issue des précédentes Municipales ?

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les municipales prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. En d'autres termes, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été choisis par les habitants de la commune de Saint-Louis, et ce dès le soir du premier tour. C'étaient Jean Michel Jung et Joël Wilhelm qui avaient été désignés par les Ludoviciens pour les administrer. Audrey Jung, Pierre Brucker, Rémy Kremer, Gilbert Fixaris mais aussi Yannick Wein et Eric Barthelemy les ont épaulés.
Au moment des élections, seuls 404 votes ont été recensés même si la liste électorale dénombrait 581 inscrits au total. Cela prouve qu'assez peu d'électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur taux de participation atteindre 76,24 %. Par conséquent, on observe une forte baisse de la participation.

Cette tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

En 2017 se sont tenues les Présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on recense depuis les dernières élections municipales. En 2017, lors du premier tour des précédentes élections présidentielles, les citoyens de Saint-Louis ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau national.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a totalisé que 14,49 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) étaient devant au premier tour : 37,62 % et 15,65 % des suffrages. Marine Le Pen a été élue au second tour par les habitants de Saint-Louis qui ont voté à 60,65 % pour elle. Tandis que le taux de participation des résidents de Saint-Louis au second tour était de 82,9 % en 2012, il était de 78,97 %, soit 428 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
En 2019, les élections européennes ont démontré la préférence des Ludoviciens pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a obtenu 36,68 % des voix. En ce qui concerne la liste La République en Marche avec Renaissance, les habitants de Saint-Louis étaient 12,11 % à déposer un bulletin à son nom.

Saint-Louis : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux cerner les engagements des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Que pourrait-on retenir des citoyens de la commune de Saint-Louis ?

Saint-Louis (Moselle) accueille 665 habitants. Saint-Louis côtoie des villes et villages comme Zilling, Dabo ou bien Wintersbourg au sein de la Communauté de Communes du Pays de Phalsbourg. La commune reste peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 19,22 % ont entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration s'avère peu élevée à Saint-Louis, avec 0,76 % des habitants.

Saint-Louis : un aperçu du niveau de vie des habitants

Les données qui suivent permettent de se faire une idée de l'emploi à Saint-Louis. Les professions intermédiaires et employés sont les statuts prédominants au sein de la population active à Saint-Louis. 320 Ludoviciens sont en poste (48,94 % de la population) et 50,94 % des actifs ont l'un de ces statuts. 7 % des Ludoviciens en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces habitants au chômage sont des femmes.
Les chiffres indiquent qu'en termes de niveau de vie Saint-Louis est similaire à la moyenne nationale. Les revenus moyens des Ludoviciens sont de 20 408 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait environ 20 000 € en 2014.
Les Ludoviciens sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous informeront sur le sujet. Les Ludoviciens sont pour environ 3 % locataires d'un appartement non HLM de 3 pièces et pour moins de 3 % d'un appartement non HLM de 4 pièces. À Saint-Louis, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 5 pièces à un peu moins du quart et sont 36 % à investir dans une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Saint-Louis est-elle en sa faveur ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une ville. À Saint-Louis, ces équipements manquent un peu. Il y a 115 enfants en âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), et on répertorie ​1 établissement scolaire.
Pour votre bien-être et celui des membres de votre famille, il est important de se renseigner sur l'hypothétique pollution de votre lieu de vie. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 50 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.