← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Garrebourg

Résumé du premier tour

Les habitants de Garrebourg se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. La participation lors du premier tour des élections municipales était cette année de 53,48 %. En 2014, elle était de 82,91 % (ce qui correspond à une baisse de -29,43 points). La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau départemental (Moselle) a baissé par rapport à l'élection précédente : 73,41 % contre 56,67 % cette année.

Afin qu'un candidat puisse devenir membre du conseil municipal, il se doit de tenir compte des deux contraintes suivantes : avoir emporté au moins 50 % des votes et avoir rassemblé plus du quart des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Garrebourg ?

Les 11 conseillers municipaux de Garrebourg (57) ont donc déjà été choisis dès le premier tour des élections municipales 2020. Jean-Claude Froeliger est arrivé en première place du 1er tour des élections municipales en remportant 93,27 % des suffrages exprimés. Les résultats établissent que 92,37 % des votants ont choisi David Hufschmitt. Nadège Millet et Valérie Weibel atterrissent en troisième position, avec 91,92 % des voix. Florence Lauch (91,47 %), Jérôme Blot (89,23 %), Christian Wadel (89,23 %), Bernard Froeliger (87,44 %), Estelle Czorniak (85,20 %), Sandra Froeliger (83,40 %) et Christian Fries (80,71 %) ont été plébiscités par les habitants, comme en témoigne leur score élevé.

Dans ce hameau, des bulletins blancs (1,26 %) ont été comptés. Par ailleurs, certains bulletins (5,04 %) n'ont pas pu être pris en compte.

L'élection du maire suit celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est du reste désigné parmi ceux-ci, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Garrebourg

Abstention : 46.52% Participation : 53.48%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude FROELIGER, 93.27%



    Jean-Claude FROELIGER

    93.27 %

    208 votes

  • David HUFSCHMITT, 92.37%



    David HUFSCHMITT

    92.37 %

    206 votes

  • Nadège MILLET, 91.92%



    Nadège MILLET

    91.92 %

    205 votes

  • Valérie WEIBEL, 91.92%



    Valérie WEIBEL

    91.92 %

    205 votes

  • Florence LAUCH, 91.47%



    Florence LAUCH

    91.47 %

    204 votes

  • Jérôme BLOT, 89.23%



    Jérôme BLOT

    89.23 %

    199 votes

  • Christian WADEL, 89.23%



    Christian WADEL

    89.23 %

    199 votes

  • Bernard FROELIGER, 87.44%



    Bernard FROELIGER

    87.44 %

    195 votes

  • Estelle CZORNIAK, 85.2%



    Estelle CZORNIAK

    85.2 %

    190 votes

  • Sandra FROELIGER, 83.4%



    Sandra FROELIGER

    83.4 %

    186 votes

  • Christian FRIES, 80.71%



    Christian FRIES

    80.71 %

    180 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 517 habitants
  • 445 inscrits
  • Votants238 inscrits 53.48%
  • Abstentionnistes207 inscrits 46.52%
  • Votes blancs3 inscrits 1.26%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Garrebourg : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises s'opérera lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Il s'agira ici, contrairement aux communes qui répertorient plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant fait enregistrer leur candidature.

À Garrebourg, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de Garrebourg, Christian Fries est candidat à sa réélection à la mairie. Jérôme Blot s'est fait connaître comme candidat. Il s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures d'Estelle Czorniak, Bernard Froeliger, Jean-Claude Froeliger, Sandra Froeliger, David Hufschmitt, Florence Lauch, Nadège Millet, Christian Wadel et Valérie Weibel sont également validées.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils remportent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Garrebourg : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les électeurs de Garrebourg éliront leur nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la commune.

Zoom sur la période des Municipales 2014

Quel type de scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Pour les élections municipales, les électeurs de ces municipalités votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été choisis par les résidents de la ville de Garrebourg, et ce dès le soir du premier tour. Les Garrebourgeois s'étaient servis de ce scrutin pour charger Jean-Jacques Decker et Jean-Marc Schmitt de les administrer. Ces derniers étaient accompagnés par Antoine Linck, Florence Lauch, Steve Buchheit, Bernard Froeliger mais aussi David Hufschmitt et Christian Fries.
Aux précédentes élections, 303 personnes ont donné leur avis, pour 433 inscrits : on dénombre finalement d'assez nombreux votants. En comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu atteindre 84,85 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Est-il possible que cette tendance ait été présente lors des dernières élections ?

Plusieurs élections se sont tenues depuis les précédentes Municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. Par rapport aux résultats à l'échelle de l'Hexagone, les votes des citoyens de Garrebourg étaient différents de ceux de l'ensemble des citoyens français au moment du premier tour des précédentes élections présidentielles.
Le suffrage du premier tour a avantagé Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) : ils ont obtenu respectivement 43,88 % et 21,19 % des votes, devant Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a emporté un score de 11,94 %. Le choix s'est opéré au deuxième tour : les habitants de Garrebourg ont élu Marine Le Pen à 63 %. 78,52 % (soit 340 votants) : tel était le taux de participation des résidents de Garrebourg au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 80,75 % à faire le déplacement en 2012.
L'étude des résultats déclarés aux Européennes 2019 témoigne d'un score de 42,04 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 15,93 % pour La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Garrebourg

Les élections municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des relevés socio-économiques à Garrebourg.

Tout ce qu'il y a à connaître sur le profil des habitants de Garrebourg

Garrebourg est une commune de Moselle de 496 habitants. Plusieurs villes sont liées à Garrebourg depuis la fondation de la Communauté de Communes du Pays de Phalsbourg, par exemple Metting, Lutzelbourg ou Hangviller. La population garrebourgeoise est peu âgée. La majorité de la population garrebourgeoise a entre 25 et 54 ans, même si 31,22 % ont entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la part d'immigration représente 2,41 % des individus habitant à Garrebourg.

Garrebourg : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Lorsque l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché du travail à Garrebourg. Sur une population active de 43,83 % (près de 219 Garrebourgeois), 75,47 % des travailleurs sont des ouvriers et employés. La commune garrebourgeoise est touchée par le chômage (moins de 10 % de la population en âge de travailler). Une majeure partie des habitants au chômage sont des femmes.
Garrebourg dévoile des résultats similaires à la moyenne du pays quant aux revenus par habitant. Les Garrebourgeois ont perçu en moyenne 20 437 € par an sur l'année 2016. En France, on évoque plus de 20 000 € par an en 2014.
Tout comme les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une indication importante sur les communes et leur attractivité. Niveau location, on compte moins de 2 % d'appartements non HLM de 3 pièces et plus de 1 % d'appartements non HLM de 4 pièces qui sont occupés par des locataires. Les propriétaires sont respectivement environ 27 % à acheter une maison de 5 pièces et 35 % à choisir une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Garrebourg ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie à Garrebourg, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Garrebourg, car on répertorie aujourd'hui 76 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Pour vérifier la conformité de l'eau, elle est soumise à une vérification tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Garrebourg, la qualité de l'eau se révèle conforme à 50 %.