← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le Bignon

Résumé du premier tour

Les habitants du Bignon ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. Suite aux récentes annonces au sujet du coronavirus, les gens ont sans doute souhaité rester à leur domicile au lieu d'aller voter. Cela pourrait expliquer le taux de participation assez bas (29,34 %) enregistré dans la commune. Si l'on compare avec les chiffres du scrutin précédent, on remarque que le taux de participation des citoyens de la Loire-Atlantique a baissé (66,75 % contre 43,31 % cette année).

La moitié des sièges reviennent aux membres de la liste majoritaire au premier tour, dès lors qu'elle a remporté la majorité absolue. En outre, elle partage le reste des sièges, distribués à la proportionnelle, avec les autres listes ayant emporté plus de 5 % des votes.

1er tour des municipales 2020 au Bignon : quels sont les résultats ?

Les 27 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se terminent donc au Bignon (44). Serge Hegron de la liste de la Droite récolte 100 % des suffrages au premier tour des élections municipales. Sa liste a en effet obtenu 27 sièges au conseil municipal.

Comme pour beaucoup d'élections, plusieurs résidents ont voté blanc et d'autres ont déposé un vote invalide. Dans ce bourg, il y a eu 11,50 % de bulletins blancs et 7,63 % de bulletins non valides.

Place désormais à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Le Bignon

Abstention : 70.66% Participation : 29.34%

Résultats détaillés du tour 1

  • Serge Hegron, Divers droite, 100%

    Serge Hegron
    Divers droite
    Vivre et construire ensemble au BIGNON

    100 %

    710 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 3382 habitants
  • 2992 inscrits
  • Votants878 inscrits 29.34%
  • Abstentionnistes2114 inscrits 70.66%
  • Votes blancs101 inscrits 11.5%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 27/27

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Le Bignon : le contexte politique des élections municipales

Grâce aux élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Découvrez dès à présent quels sont les candidats qui se présentent dans la ville du Bignon.

Du côté du Bignon, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Uniquement une liste s'est présentée pour les élections municipales 2020 au Bignon : Actuellement maire du Bignon et soutenu par la Droite, Serge Hegron propose de nouveau sa candidature avec la liste "Vivre et construire ensemble au BIGNON".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Bignon ?

La commune du Bignon désignera un nouveau conseil municipal lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour information, divers critères doivent être remplis pour participer à ce suffrage. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou ressortissant de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité du vote.

En 2014 se tenaient les précédentes Municipales : qu'en retenir ?

C'est via un scrutin proportionnel de liste que les membres du conseil municipal ont été élus, les 23 et 30 mars 2014, par les électeurs du Bignon.
Comme la majorité des villes françaises, les électeurs du Bignon avaient opté pour la droite. C'est la liste affiliée à la Droite, VIVRE ENSEMBLE AU BIGNON, qui avait remporté les élections avec 58,92 % des votes au premier tour. Elle avait décroché 19 sièges, sur 23 libres. Le climat du moment était défavorable à la liste DIALOGUER ET AGIR POUR LE CHANGEMENT. Nuançant la tendance, cette dernière finissait le scrutin deuxième et récoltait 4 sièges au conseil.
Le taux de participation est généralement assez élevé aux Municipales. Toutefois, entre les dernières élections, où il était de 71,24 % et le scrutin de 2008 (70,92 %), il a enregistré une hausse.

La même évolution s'est-elle affirmée lors des précédentes élections ?

Les tendances politiques peuvent être identiques d'une élection à l'autre, comme dans le cas des Présidentielles de 2017. On constate que François Fillon (Les Républicains, 19,04 % des suffrages au premier tour) se situe derrière Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), qui ont respectivement obtenu 29,15 % et 20,61 % des votes. Les résidents du Bignon ont choisi : 75,91 % des voix vers Emmanuel Macron au second tour. La participation des habitants du Bignon au second tour était de 80,84 %, soit 2 265 habitants. À titre comparatif, ils étaient 86,12 % en 2012.
Les Européennes de 2019 ont été l'opportunité pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) de se différencier avec un score de 25,5 %. La liste Europe Écologie a, quant à elle, emporté 20,08 % des voix.
Cette tendance sera peut-être confirmée par les élections municipales 2020.

Le Bignon : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils donnent la possibilité de mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Toutes les spécificités des résidents du Bignon

La ville du Bignon accueille 3 770 âmes. C'est une commune de Loire-Atlantique. La Communauté de Communes de Grand Lieu regroupe Le Bignon avec différentes autres villes, comme Chevrolière, Saint-Lumine-de-Coutais ou Geneston. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Bignonnais ont entre 25 et 54 ans et 18,24 % se situent entre 15 et 24 ans. Les immigrés constituent 1,72 % des habitants du Bignon, une part peu élevée.

Le Bignon : un aperçu du niveau de vie des habitants

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit au Bignon. Environ 1 835 Bignonnais disent être en poste – soit 49,52 % de la population. Les employés et professions intermédiaires représentent 53,58 % de la population en âge de travailler. Les chiffres du chômage de la population bignonnaise font état de 6 % de chômeurs, dont plus de la moitié sont des hommes.
Au cours de l'année 2016, les Bignonnais avaient en moyenne perçu 22 507 €, un revenu médian plus élevé que les chiffres du pays de 2014 : les Français ont en effet gagné environ 20 000 € en moyenne cette année-là. Niveau revenus, les 10 % des plus pauvres vivraient avec en moyenne 14 190 € par an, face à une moyenne de 34 215 € pour les 10 % les plus aisés.
Tout comme les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent un renseignement essentiel sur les villes et leur dynamisme. Côté location au Bignon, on peut remarquer que les habitants portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 3 pièces à environ 4 % et à plus de 3 % sur des maisons non HLM de 4 pièces. Les résidents s'avèrent presque 25 % à être en possession d'une maison de 6 pièces et un peu plus du quart une maison de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie au Bignon ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) implantés dans cette dernière. Il est clair qu'ils sont assez nombreux au Bignon. De par ses 839 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Le Bignon compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour celles-ci, on référence 1 crèche ainsi que 3 établissements scolaires.
La pollution est également un facteur à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).