Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu à Gas, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. La ville fait état d'un taux de participation de seulement 36,93 %, un score très faible qui pose la question de l'impact hypothétique du coronavirus sur ces élections. On remarque que le taux de participation dans le département de l'Eure-et-Loir a baissé, en comparaison avec la précédente élection (68,75 % contre 51,44 % cette année).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas décerné à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les voix de plus du quart des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

Résultats du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Gas ?

Les électeurs de Gas (28) apprennent donc à présent qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 15 sièges ont déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Cécile Dutheil est parvenue en première place du 1er tour des élections municipales en remportant 96,53 % des suffrages exprimés. 95,04 % des votants ont choisi d'appuyer Sylvaine Labaume. Sylvie Thomas a obtenu 94,05 % des votes à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi en troisième position. Patrice Lefebvre (93,56 %), Jacques Patrier (93,56 %), Patrice Seigneury (93,06 %), Nathalie Ferru (92,57 %), Christophe Girma (92,57 %), Nathalie Tricaud (92,57 %), Jean-François Viaud (92,07 %), Marie Contau (91,08 %), Sylvie Bréchard (90,59 %), Anne Bracco (90,09 %), Didier Joly (89,10 %) et Stéphane Seigneury (88,61 %), qui ont réalisé un résultat élevé à la suite de ce tour, se sont garanti une place au conseil.

Parmi les citoyens de ce village, 4,11 % ont opté pour le bulletin blanc. Certains bulletins - 3,65 % précisément - étaient, de plus, nuls.

Étant donné que les nouveaux conseillers municipaux ont été désignés, il est maintenant l'heure pour eux de choisir qui, dans leurs rangs, deviendra maire.

Résultats du premier tour - Gas

Abstention : 63.07% Participation : 36.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cécile DUTHEIL, 96.53%



    Cécile DUTHEIL

    96.53 %

    195 votes

  • Sylvaine LABAUME, 95.04%



    Sylvaine LABAUME

    95.04 %

    192 votes

  • Sylvie THOMAS, 94.05%



    Sylvie THOMAS

    94.05 %

    190 votes

  • Patrice LEFEBVRE, 93.56%



    Patrice LEFEBVRE

    93.56 %

    189 votes

  • Jacques PATRIER, 93.56%



    Jacques PATRIER

    93.56 %

    189 votes

  • Patrice SEIGNEURY, 93.06%



    Patrice SEIGNEURY

    93.06 %

    188 votes

  • Nathalie FERRU, 92.57%



    Nathalie FERRU

    92.57 %

    187 votes

  • Christophe GIRMA, 92.57%



    Christophe GIRMA

    92.57 %

    187 votes

  • Nathalie TRICAUD, 92.57%



    Nathalie TRICAUD

    92.57 %

    187 votes

  • Jean-François VIAUD, 92.07%



    Jean-François VIAUD

    92.07 %

    186 votes

  • Marie CONTAU, 91.08%



    Marie CONTAU

    91.08 %

    184 votes

  • Sylvie BRÉCHARD, 90.59%



    Sylvie BRÉCHARD

    90.59 %

    183 votes

  • Anne BRACCO, 90.09%



    Anne BRACCO

    90.09 %

    182 votes

  • Didier JOLY, 89.1%



    Didier JOLY

    89.1 %

    180 votes

  • Stéphane SEIGNEURY, 88.61%



    Stéphane SEIGNEURY

    88.61 %

    179 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 759 habitants
  • 593 inscrits
  • Votants219 inscrits 36.93%
  • Abstentionnistes374 inscrits 63.07%
  • Votes blancs9 inscrits 4.11%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Gas : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va avoir lieu au cours des 15 mars et 22 mars 2020. Dans les communes qui comptabilisent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement déclaré leur candidature.

Qui sont les candidats à Gas pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Anne Bracco, maire actuelle de Gas, est candidate à sa réélection. Sylvie Bréchard se présente aux Municipales 2020. Les candidatures de Marie Contau, Cécile Dutheil, Nathalie Ferru, Christophe Girma, Didier Joly, Sylvaine Labaume, Patrice Lefebvre, Jacques Patrier, Patrice Seigneury, Stéphane Seigneury, Sylvie Thomas, Nathalie Tricaud et Jean-François Viaud viennent se rajouter à celles précédemment évoquées.

Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir obtenu les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Gas : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les habitants de Gas désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Afin d'être en mesure de voter durant ce scrutin, il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou membre de l'UE, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur la période des élections municipales 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des élections municipales, les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les électeurs de la commune de Gas avaient choisi 15 membres du conseil municipal. Alors que Valérie Le Garrec et Jean-Jacques Lange avaient obtenu les votes des Gassiens pour les administrer, Nathalie Ferru, Didier Joly, Laurent Morin, Stéphane Seigneury mais aussi Séverine Dupont et Anne Bracco étaient à leurs côtés.
Sur une liste électorale forte de 584 noms, 421 citoyens sont allés glisser leur voix dans l'urne. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, le taux de participation des Municipales de 2008 affichait 67,97 %. Ainsi, on assiste à une forte hausse de la participation.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Tandis que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les précédentes élections municipales. À Gas, les résultats déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été enregistré dans toute la France.
Alors que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 26,95 % et 24,49 % des votes au premier tour, François Fillon se plaçait derrière avec 16,67 %. La distribution des voix au deuxième tour a valorisé Emmanuel Macron qui a récolté 60,71 % des votes des citoyens de Gas. Remarque : la participation était de 80,61 %.
Parmi les bons résultats aux Européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,03 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (21,51 %).

Quelques informations sur Gas

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces facteurs sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux comprendre les engagements des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Que peut-on savoir des habitants de Gas ?

Avec 792 résidents, Gas est un village d'Eure-et-Loir. Gas fait partie de la Communauté de Communes des Portes Euréliennes d'Île-de-France dont l'objectif est de garantir le lien entre les communes voisines, comme Morainville, Les Pinthières ou bien Aunay-sous-Auneau. Les habitants sont peu âgés : la majorité des Gassiens a entre 25 et 54 ans même si 23,95 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la proportion d'immigration atteint 3,43 % à Gas.

Revenus, travail, logement ... Est-il possible d'associer Gas à un niveau de vie confortable ?

Voici des chiffres essentiels pour connaître la situation de l'emploi dans Gas. 49,24 % des Gassiens exercent un emploi (386 individus). Parmi ces derniers, 61,64 % sont des professions intermédiaires et employés. Si 8 % de la population active est au chômage, plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, les Gassiens ont touché en moyenne 25 471 €. Un chiffre visiblement plus élevé que le revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
Le marché immobilier d'une ville est souvent considéré comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont dans ce cas le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. La location de maison non HLM de 4 pièces constitue environ 2 % du marché immobilier de la commune. Moins de 2 % des locataires vivent, quant à eux, dans une maison non HLM de 3 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'une habitation, les propriétaires sont séduits par les maisons de 6 pièces à un peu moins du tiers quand 33 % choisissent des maisons de 5 pièces.

Comment déterminer si Gas présente une bonne qualité de vie ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à répondre aux attentes de ses résidents. À Gas, les équipements manquent un peu. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles habitent à Gas, car on recense aujourd'hui 171 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On compte 2 établissements scolaires.
Un cadre de vie sain veut dire peu de pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Gas, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.