Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Pons. Avec un taux de participation d'à peine 43,51 %, on peut légitimement penser que les dernières mesures de précaution concernant le coronavirus ont poussé certains électeurs à préférer rester chez eux. La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau du département (Charente-Maritime) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 71,17 % contre 54,08 % cette année.

Les sièges du conseil municipal sont octroyés à 50 % à la liste la plus plébiscitée, dans le cas où elle a emporté la majorité absolue lors du premier tour. Le reste des sièges se répartit proportionnellement entre l'intégralité des listes ayant obtenu plus de 5 % des votes.

À Pons, quelles listes sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à Pons (17), puisque les 27 membres du conseil municipal ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 78,36 % des suffrages, Jacky Botton, de la liste de la nuance "Divers", arrive en tête du premier tour des élections municipales. 24 sièges sont décernés à sa liste. 21,63 % des votants appuient Hervé Babin (LES RACINES ET L'ENERGIE Du RENOUVEAU). Le conseil intègrera donc 3 de ses candidats.

1,98 % des habitants ont voté blanc dans ce bourg. En outre, 3,11 % des votes ont été jugés nuls.

Le nouveau maire sera désigné parmi les conseillers municipaux fraîchement élus, ainsi que par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Pons

Abstention : 56.49% Participation : 43.51%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jacky Botton, Divers, 78.36%

    Jacky Botton
    Divers
    L'UNION POUR PONS

    78.36 %

    1054 votes

  • Hervé Babin, Divers droite, 21.63%

    Hervé Babin
    Divers droite
    LES RACINES ET L'ENERGIE DU RENOUVEAU

    21.63 %

    291 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 4238 habitants
  • 3257 inscrits
  • Votants1417 inscrits 43.51%
  • Abstentionnistes1840 inscrits 56.49%
  • Votes blancs28 inscrits 1.98%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 27/27

Article à la une des élections

Election présidentielle : Yannick Jadot, candidat sans primaire ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Pons : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les futures élections. Découvrez, en définitive, qui sont les candidats dans la ville de Pons.

Quels sont les candidats à Pons qui participeront aux Municipales 2020 ?

Les candidats avérés pour les Municipales 2020 ont dû déposer leur dossier avant le 27 février pour être retenus. Voici les candidats de Pons : Être réélu à la mairie de Pons en portant la liste "L'UNION POUR PONS" est l'objectif de Jacky Botton, maire en fonction et rattaché à la nuance "Divers". Hervé Babin se porte également candidat pour la Droite, en tant que leader de "LES RACINES ET L'ENERGIE Du RENOUVEAU".

Pons : quels sont les enjeux des Municipales ?

Pons aura un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Apparaître sur les listes électorales est requis pour prendre part à un suffrage. Il faut donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, et payer ses impôts ou résider dans la commune dont il est question.

Quelles étaient les tendances des précédentes Municipales ?

C'est grâce à un scrutin proportionnel de liste que les membres du conseil municipal de Pons avaient été élus, les 23 et 30 mars 2014.
Pons, contrairement à la plupart des villes françaises, choisissait une tendance politique diverse. Avec 23 sièges sur 27 disponibles, une liste avait pris la tête du premier tour des élections. En effet, PONS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE avait obtenu un résultat de 69,18 %. Nuançant cette tendance, la liste PONS 2014, AVEC VOUS ! laissait passer la première place du scrutin, mais récoltait 4 sièges au conseil municipal.
Par rapport aux Municipales 2008, la participation, généralement assez élevée pour ce type d'élection, était en forte hausse. Elle était de fait passée de 56,62 % à 68,47 %.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même évolution ?

En analysant les scores des élections présidentielles 2017, on observe qu'ils se révèlent inverses aux résultats d'aujourd'hui. Les élections du premier tour ont distingué Marine Le Pen (Front national), qui a eu 24,52 % des voix, Emmanuel Macron (En marche !), avec un score de 21,8 % et, derrière, François Fillon (Les Républicains) avec 18,82 % au scrutin. Le choix s'est fait au deuxième tour : les résidents de Pons ont élu Emmanuel Macron à 59,72 %. Le taux de participation des citoyens de Pons au second tour était de 71,48 %, soit 2 241 habitants. En comparaison, ils étaient 78,22 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 28,92 % des suffrages lors des élections européennes de 2019. Néanmoins, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a marqué des points avec 21,81 % des votes.
Les élections municipales 2020 permettront d'évaluer cette tendance.

Pons : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands enjeux socio-économiques à Pons pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Quelques mots sur le profil des habitants de Pons

Pons, bourg de Charente-Maritime, est habité par 4 182 personnes. Pons fait partie de la Communauté de Communes de la Haute-Saintonge, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des communes comme Consac, Saint-Ciers-du-Taillon ou bien Vibrac. Les Pontois sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 23,05 % ont entre 55 et 64 ans). À Pons, les chiffres officiels attestent d'un pourcentage de l'immigration peu important, à hauteur de 5,34 % des habitants.

Pons : comment caractériser son niveau de vie ?

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Pons. 41,79 % des Pontois exercent un emploi (1 712 individus). Parmi ces derniers, 57,60 % sont des employés et ouvriers. Moins de 20 % de la population pontoise active sont en demande d'emploi, dont une majeure partie sont des femmes.
Les Pontois touchent des revenus similaires à la moyenne, avec 18 573 € par an en 2016 face à environ 20 000 € en France sur l'année 2014. 18 %, c'est la proportion de la population qui vit dans une situation précaire. Les plus pauvres déclarent 10 133 € de revenus moyens par an – en comparaison, les plus aisés gagnent en moyenne 29 649 €.
On a tendance à croire qu'une ville est riche quand ses résidents sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Pons ? Que louent les Pontois ? La demande va à 8 % sur des appartements non HLM de 2 pièces et à 5 % sur des appartements non HLM de 3 pièces. Plus de 15 % des propriétaires décident d'investir dans une maison de 5 pièces et un peu moins de 20 % dans une maison de 4 pièces.

Peut-on considérer Pons comme une commune où il fait bon vivre ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une ville. Parmi ces derniers, on compte le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à satisfaire les attentes de ses habitants. À Pons, les équipements ne manquent pas. Urgences, maternités ou pharmacies intra-muros, ils sont 4 à disposition. Avec ses 570 enfants âgés de 0 à 15 ans à Pons, il est évident que la ville compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont consacrés, dont 1 crèche et 5 établissements scolaires. La fréquentation en gare de Pons s'élève à plus de 25 000 usagers chaque année.
Pour comprendre le taux de pollution ambiant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau est à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.