← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Éloy-d'Allier

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les citoyens de Saint-Éloy-d'Allier étaient appelés aux urnes pour les élections municipales. Lors du premier tour des municipales, les citoyens ont été 94,83 % à se rendre aux bureaux de vote, par rapport à 84,62 % en 2014. On note ainsi une hausse de 10,21 points du taux de participation. Le nombre d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Allier) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 75,39 % contre 61,23 % cette année.

Un siège au conseil municipal est accordé de manière automatique à un candidat s'il a atteint le résultat suivant : plus de la moitié des suffrages et au moins le quart des votes des inscrits.

À Saint-Éloy-d'Allier, quels candidats arrivent en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

Les 7 sièges du conseil municipal de Saint-Éloy-d'Allier (03) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Josse Payement est parvenu en tête du premier tour des élections municipales en remportant 81,81 % des voix exprimées. On retiendra un score de 80 % en faveur de Bertrand Dumontet. Le décompte des votes indique que la troisième place du classement est occupée par Gérald Alric qui a obtenu 72,72 % des votes en sa faveur. Les suffrages exprimés ont avantagé, par ailleurs, Philippe Debedde (70,90 %), Hélène Desages (70,90 %), Serge Dufour (69,09 %) et René Petit (67,27 %).

L'élection du maire va maintenant avoir lieu. Celui-ci est élu par et parmi les conseillers municipaux récemment élus.

Résultats du premier tour - Saint-Éloy-d'Allier

Abstention : 5.17% Participation : 94.83%

Résultats détaillés du tour 1

  • Josse PAYEMENT, 81.81%



    Josse PAYEMENT

    81.81 %

    45 votes

  • Bertrand DUMONTET, 80%



    Bertrand DUMONTET

    80 %

    44 votes

  • Gérald ALRIC, 72.72%



    Gérald ALRIC

    72.72 %

    40 votes

  • Philippe DEBEDDE, 70.9%



    Philippe DEBEDDE

    70.9 %

    39 votes

  • Hélène DESAGES, 70.9%



    Hélène DESAGES

    70.9 %

    39 votes

  • Serge DUFOUR, 69.09%



    Serge DUFOUR

    69.09 %

    38 votes

  • René PETIT, 67.27%



    René PETIT

    67.27 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 52 habitants
  • 58 inscrits
  • Votants55 inscrits 94.83%
  • Abstentionnistes3 inscrits 5.17%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Election présidentielle : Yannick Jadot, candidat sans primaire ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Éloy-d'Allier : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises se fera au moment des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

Du côté de Saint-Eloy-D'Allier, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La ville de Saint-Eloy-D'Allier, tenue par Bertrand Dumontet, voit celui-ci se présenter à sa réélection. Gérald Alric se présente également. Depuis les municipales 2014, il siège déjà au conseil municipal. Ils sont également candidats : Philippe Debedde, Hélène Desages, Serge Dufour, Josse Payement et René Petit.

Pour rappel : pour qu'un candidat puisse être élu lors du premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir rassemblé les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. Si second tour il y a, ce dernier doit avoir atteint une majorité relative afin d'être élu et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Saint-Éloy-d'Allier : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la ville de Saint-Éloy-d'Allier ? Réponse à la fin des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés d'aller aux urnes pour cette élection.

Retour sur les Municipales 2014

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants pour ces élections municipales ? Il s'agit d'un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Saint-Éloy-d'Allier, dès le soir du premier tour, les habitants élisaient 7 membres du conseil municipal. Bertrand Dumontet et Gérald Alric ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer. Ils étaient assistés d'Hélène Desages, Jean-Bernard Roturier, René Petit, Philippe Debedde et Serge Dufour.
Bilan du taux de participation : 44 électeurs ont exprimé leur point de vue, ce qui fait de nombreux participants pour 52 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les élections municipales de 2008, la participation atteignait alors 88,14 %. On remarque donc une forte baisse.

Les dernières élections ont-elles obtenu le même résultat ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. Concernant les dernières élections présidentielles, elles ont eu lieu en 2017. Au premier tour des élections présidentielles, en 2017, on note que le choix des résidents de Saint-Éloy-d'Allier était différent de celui du reste des citoyens français.
Si Emmanuel Macron (En marche !) n'a eu que 17,78 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) étaient devant au premier tour : 35,56 % et 31,11 % des voix. À Saint-Éloy-d'Allier, 50 % des votants ont choisi Emmanuel Macron au deuxième tour. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Saint-Éloy-d'Allier était de 96 %, alors qu'il affichait 90,91 % en 2017 avec 50 électeurs. On observe donc une baisse assez similaire à l'évolution remarquée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Les élections européennes 2019 ont été bénéfiques pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (31,71 % des votes) ainsi que pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (29,27 %).

Saint-Éloy-d'Allier : les informations clefs

L'élection du conseil municipal est une phase importante dans la vie d'une commune puisqu'elle permet de déterminer les objectifs de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de cette élection 2020.

Portrait : la population de Saint-Éloy-d'Allier

Saint-Éloy-d'Allier (Allier) accueille 43 résidents. Le rassemblement de la Communauté de Communes du Pays d'Huriel a donné la possibilité d'attacher des communes telles qu'Archignat, Chambérat ou également Saint-Désiré à ce hameau. La population est un peu âgée. La majorité de la population a entre 55 et 64 ans, même si 40,74 % ont entre 25 et 54 ans. En ayant 4,44 % de ses habitants issus de l'immigration, la ville de Saint-Éloy-d'Allier compte un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville de Saint-Éloy-d'Allier ?

Les chiffres qui suivent fournissent un aperçu de la situation concernant le chômage à Saint-Éloy-d'Allier. Voici les statuts professionnels majoritaires à Saint-Éloy-d'Allier : 75 % des actifs sont des employés et agriculteurs exploitants. 40 % de la population travaillent (c'est-à-dire environ 18 personnes).

Peut-on allier qualité de vie avec Saint-Éloy-d'Allier ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour comprendre la capacité de la commune à satisfaire les besoins de ses résidents. À Saint-Éloy-d'Allier, les équipements manquent un peu.
Afin de vérifier la qualité de vie dans une ville, il est bon de prendre en compte la possible présence de pollution. Pour être conforme, l'eau doit remplir les exigences de qualité que ce soit au niveau microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.