← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Loye-sur-Arnon

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les résidents de Loye-sur-Arnon ont été conviés à voter dans le cadre des élections municipales. Le 1er tour des municipales a mobilisé 54,17 % des électeurs cette année. En 2014, ils étaient 83,47 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -29,30 points). À l'échelle du département du Cher, le taux de participation à cette élection a baissé cette année (58,53 %), par rapport à la précédente (72,67 %).

Pour qu'un candidat puisse décrocher une place au conseil municipal, il doit obtenir plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des voix des inscrits.

Quel est le bilan du premier tour des élections municipales 2020 à Loye-sur-Arnon ?

À Loye-sur-Arnon (18), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Justine Floquet qui l'emporte lors du 1er tour des élections municipales avec 93,02 % des votes. Philippe Chaumeton et Bertrand Morcely ont pu compter sur l'appui de 92,24 % des électeurs. Vincent Joliet (91,47 %), Chantal Grisel (89,14 %), Christine Chauveau (88,37 %), Michel Godier (88,37 %), Martine Duplaix (87,59 %), Catherine Tanguy (87,59 %), Rémy Van Coster (84,49 %) et Pascal Duplaix (82,17 %) se démarquent aussi du fait de leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce scrutin.

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux arrive celle du maire. Élu parmi les membres du conseil municipal, il en fait également partie.

Résultats du premier tour - Loye-sur-Arnon

Abstention : 45.83% Participation : 54.17%

Résultats détaillés du tour 1

  • Justine FLOQUET, 93.02%



    Justine FLOQUET

    93.02 %

    120 votes

  • Philippe CHAUMETON, 92.24%



    Philippe CHAUMETON

    92.24 %

    119 votes

  • Bertrand MORCELY, 92.24%



    Bertrand MORCELY

    92.24 %

    119 votes

  • Vincent JOLIET, 91.47%



    Vincent JOLIET

    91.47 %

    118 votes

  • Chantal GRISEL, 89.14%



    Chantal GRISEL

    89.14 %

    115 votes

  • Christine CHAUVEAU, 88.37%



    Christine CHAUVEAU

    88.37 %

    114 votes

  • Michel GODIER, 88.37%



    Michel GODIER

    88.37 %

    114 votes

  • Martine DUPLAIX, 87.59%



    Martine DUPLAIX

    87.59 %

    113 votes

  • Catherine TANGUY, 87.59%



    Catherine TANGUY

    87.59 %

    113 votes

  • Rémy VAN COSTER, 84.49%



    Rémy VAN COSTER

    84.49 %

    109 votes

  • Pascal DUPLAIX, 82.17%



    Pascal DUPLAIX

    82.17 %

    106 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 304 habitants
  • 240 inscrits
  • Votants130 inscrits 54.17%
  • Abstentionnistes110 inscrits 45.83%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Les Républicains : Bruno Retailleau lance son application de campagne

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Loye-sur-Arnon : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes qui comptent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement enregistré leur candidature.

Du côté de Loye-Sur-Arnon, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Philippe Chaumeton est candidat. Également parmi les candidatures retenues, celles de Christine Chauveau, Martine Duplaix, Pascal Duplaix, Justine Floquet, Michel Godier, Chantal Grisel, Vincent Joliet, Bertrand Morcely, Catherine Tanguy et Rémy Van Coster.

Concernant le premier tour, précisons que les candidats peuvent être élus s'ils atteignent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent remporter une majorité relative afin d'être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Loye-sur-Arnon : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Loye-sur-Arnon d'élire son nouveau conseil municipal. Sont conviés à ce suffrage les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune dont il est question. Si vous réunissez ces critères, vous êtes invité à voter.

En 2014 se déroulaient les dernières Municipales : qu'en retenir ?

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un scrutin particulier s'applique lors des municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et, d'autre part, sont libres de désigner des membres de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la ville de Loye-sur-Arnon. Jean-Paul Joliet et Pascal Duplaix étaient les candidats désignés par les Loyens. Avec Catherine Tanguy, Rémy Van Coster, Marie-Anne Huet, Dominique Nicaise mais aussi Justine Floquet et Fabien Kiersebilck, ils avaient pour devoir d'administrer la ville.
Au moment des élections, 202 voix ont été recensées même si la liste électorale dénombrait 242 inscrits au total. Cela prouve que de nombreux électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur participation atteindre 84,92 %. Par conséquent, on constate une légère baisse du taux de participation.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats d'autres élections ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, quant à elles, remontent à 2017. Au premier tour des élections présidentielles, en 2017, on note que le choix des habitants de Loye-sur-Arnon était différent de celui du reste des citoyens français.
En troisième position, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 18,69 % des suffrages, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Les Républicains) d'autre part qui ont totalisé respectivement 27,27 % et 20,71 %. Emmanuel Macron a été élu par les citoyens de Loye-sur-Arnon qui l'ont désigné à 57,06 %. Le taux de participation des résidents de Loye-sur-Arnon au second tour était de 77,08 %, soit 185 habitants. En comparaison, ils étaient 86,44 % en 2012.
Lors des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 30,2 % des suffrages. Elle était suivie de Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui, pour sa part, en a rassemblé 20,81 %.

Quelques informations sur Loye-sur-Arnon

Avant les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Le profil des habitants de Loye-sur-Arnon

Cette commune du Cher accueille 305 habitants. Plusieurs villes sont reliées à Loye-sur-Arnon depuis la création de la Communauté de Communes Berry Grand Sud, comme Saint-Christophe-le-Chaudry, Rezay ou Ineuil. La population est peu âgée dans la ville de Loye-sur-Arnon. Ici, 25 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les immigrés représentent 5,98 % des habitants de Loye-sur-Arnon, une proportion peu importante.

Loye-sur-Arnon : comment caractériser son niveau de vie ?

Qu'en est-il du marché du travail à Loye-sur-Arnon ? Constituant 62,50 % de la population en activité, les statuts des ouvriers et agriculteurs exploitants jouissent d'une belle représentation. Les Loyens en poste sont près de 118 et forment 39,20 % des habitants. Une majeure partie des chômeurs issus de la population loyenne en âge d'avoir une activité professionnelle sont des femmes. Les chômeurs représentent presque 12 % de la population.
Les Loyens bénéficient d'un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 17 396 € en 2016, face à plus de 20 000 € en France sur l'année 2014.
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une indication essentielle sur les villes et leur dynamisme. Concernant le marché locatif loyen, les plus cotées sont les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à environ 3 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces à hauteur de plus de 1 %. À y voir de plus près, on relève que le choix des propriétaires se porte à environ 21 % sur l'achat d'une maison de 6 pièces et à un peu plus du quart sur une maison de 5 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Loye-sur-Arnon ?

La qualité de vie dans une ville s'estime, notamment, au nombre d'équipements et installations mis à disposition de la population. Ceux-ci manquent un peu à Loye-sur-Arnon. Comparées à la population totale, les familles se révèlent assez nombreuses au sein de la ville (55 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Soyez prudent pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution environnante. Pour vérifier la conformité de l'eau, elle est soumise à une vérification tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Loye-sur-Arnon, la qualité de l'eau est conforme à 100 %.