← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Courtes

Résumé du premier tour

Les électeurs de Courtes se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter aux élections municipales. 57,95 % des citoyens se sont rendus aux bureaux de vote, contre 61,64 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -3,69 points). Dans le département de l'Ain, la participation des électeurs au scrutin a baissé par rapport à l'élection précédente : 67,90 % contre 50,50 % cette année.

Un candidat a obtenu plus de la moitié des voix et au moins 25 % des votes des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Courtes : quels sont les scores du 1er tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020 à Courtes (01). En tête du 1er tour des élections municipales, Sophie Cannard récolte 98,23 % des suffrages. Thierry Pallegoix a pu miser sur l'appui de 97,34 % des électeurs. Côté résultats, avec un résultat de 94,69 %, Christiane Clerc Veuve Clermidy, Amandine Dupre et Stéphane Soleilhac arrivent troisièmes. Les suffrages exprimés ont avantagé, par ailleurs, Jérôme Clerc (93,80 %), Marcel Lale-Démoz (93,80 %), Sandrine Charvet-D'alberto (92,92 %), Mickaël Grange (92,92 %), Philippe Ravisse (92,03 %) et Paul Chagnard (86,72 %).

Celle ou celui qui occupera le rôle de maire sera désigné parmi les nouveaux conseillers municipaux et par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Courtes

Abstention : 42.05% Participation : 57.95%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sophie CANNARD, 98.23%



    Sophie CANNARD

    98.23 %

    111 votes

  • Thierry PALLEGOIX, 97.34%



    Thierry PALLEGOIX

    97.34 %

    110 votes

  • Christiane CLERC VEUVE CLERMIDY, 94.69%



    Christiane CLERC VEUVE CLERMIDY

    94.69 %

    107 votes

  • Amandine DUPRE, 94.69%



    Amandine DUPRE

    94.69 %

    107 votes

  • Stéphane SOLEILHAC, 94.69%



    Stéphane SOLEILHAC

    94.69 %

    107 votes

  • Jérôme CLERC, 93.8%



    Jérôme CLERC

    93.8 %

    106 votes

  • Marcel LALE-DÉMOZ, 93.8%



    Marcel LALE-DÉMOZ

    93.8 %

    106 votes

  • Sandrine CHARVET-D'ALBERTO, 92.92%



    Sandrine CHARVET-D'ALBERTO

    92.92 %

    105 votes

  • Mickaël GRANGE, 92.92%



    Mickaël GRANGE

    92.92 %

    105 votes

  • Philippe RAVISSE, 92.03%



    Philippe RAVISSE

    92.03 %

    104 votes

  • Paul CHAGNARD, 86.72%



    Paul CHAGNARD

    86.72 %

    98 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 275 habitants
  • 195 inscrits
  • Votants113 inscrits 57.95%
  • Abstentionnistes82 inscrits 42.05%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Courtes : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants votent pour une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes sélectionnent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Qui sera en lice à Courtes pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Courtes, Thierry Pallegoix présente une nouvelle fois sa candidature. Sophie Cannard se présente aux Municipales 2020. Paul Chagnard, Sandrine Charvet-D'alberto, Jérôme Clerc, Christiane Clerc Veuve Clermidy, Amandine Dupre, Mickaël Grange, Marcel Lale-Démoz, Philippe Ravisse et Stéphane Soleilhac ont aussi été retenus comme candidats.

Pour rappel : les candidats sont susceptibles d'être élus dès le premier tour s'ils remportent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront atteindre une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Courtes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Courtes remet ses places en jeu lors des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour information, seront en mesure de prendre part à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui résident ou paient des impôts dans la commune, sous réserve qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Quel était le contexte politique lors des précédentes Municipales ?

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. En effet, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même élire des candidats de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de Courtes. Odile Cavin et Stéphane Soleilhac étaient les candidats désignés par les habitants de la commune. Accompagnés de Sandrine Charvet-D'alberto, Sophie Cannard, Thierry Pallegoix, Christiane Clerc mais aussi Mickaël Grange et Paul Chagnard, ils avaient comme devoir de diriger la ville.
On comptabilise 135 votants pour 219 inscrits sur les listes électorales. On constate ici une légère baisse de la participation si l'on fait une comparaison avec celle de 2008 (63,24 %) aux dernières Municipales.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

2017 : c'est la date des précédentes Présidentielles, tandis que les dernières Municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. En 2017, les votes constatés dans les urnes sur la ville de Courtes pour le premier tour des élections présidentielles ont été différents de ceux relevés au niveau du pays.
Le premier tour a fait ressortir des différences, notamment entre les résultats d'Emmanuel Macron (En marche !, 17,18 % des suffrages), derrière Marine Le Pen (Front national, 34,97 % des voix) et François Fillon (Républicains, 17,79 % des votes). Au deuxième tour, finalement, c'est Marine Le Pen qui est sortie majoritaire (53,02 %). Au second tour, il y a eu 170 participants, ce qui équivaut à 79,07 % des résidents de Courtes. En 2012, ils étaient 77,99 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
En 2019, les Européennes ont démontré la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 22,34 % des votes. Quant à la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les citoyens de Courtes étaient 21,28 % à déposer un bulletin à son nom.

Courtes : les données clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de Courtes, de désigner leur conseil municipal afin de traiter des majeurs objectifs socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la municipalité.

Le profil des résidents de Courtes

On compte 313 habitants à Courtes. C'est une ville de l'Ain. La création de la Communauté d'Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse a permis de relier ce hameau à des communes voisines, telles que Montrevel-en-Bresse, Pirajoux ou également Villereversure. Les habitants de la commune restent peu âgés dans l'ensemble : la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,08 % des personnes entre 55 et 64 ans. Les habitants immigrés correspondent à 1,66 % de la population de Courtes. Un pourcentage peu important.

Revenus, travail et logement : comment définir le niveau de vie à Courtes ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres qui suivent. Près de 152 habitants (49,17 % de la population) ont un emploi à Courtes. En grande majorité (48,15 % de la population en activité), les habitants de la commune sont des ouvriers et employés. Les hommes sont plus concernés par le chômage dans la commune. En effet, sur 12 % de chômeurs, plus de la moitié sont des hommes.
Les ménages disposaient d'un revenu médian de 19 992 € par an sur l'année 2014. À titre comparatif, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France cette même année.
Les chiffres de l'immobilier sont assez révélateurs, comme vous pouvez le constater. Les locations sont d'environ 4 % pour les maisons non HLM de 5 pièces et de moins de 2 % pour les appartements HLM de 4 pièces sur le marché. L'achat des propriétaires se porte sur les maisons de 6 pièces avec presque 22 % des cas face à un peu moins du tiers pour les maisons de 4 pièces.

La qualité de vie à Courtes plus dans le détail

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Courtes manquent un peu. On recense 64 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne vision de la pollution ambiante dans une commune. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle se révèle 100 % conforme.